Ces derniers mois, dans les médias, on a beaucoup parlé de harcèlement. Un sujet sérieux qu’on ne peut évidemment pas traiter pas à la légère. Mais parfois, il arrive aussi, on a toutes connu ça, qu’on soit victimes de moqueries ou de petites tentatives d’intimidations… Le problème: nous ne sommes pas toutes armées pareil quand il s’agit d’avoir l’esprit de répartie. C’est sur base de ce constat que la liégeoise Geneviève Smal, ancienne prof de théâtre et coach en prise de parole, a eu l’idée de créer un jeu de société sur ce thème. Ca s’appelle TAKATTAK et on l’a testé pour vous.

3 raisons de craquer pour ce jeu

Il est super canon

Pour créer cette série de jeux (il en existe plusieurs, dont une dédiée aux enfants et aux ados), Geneviève Smal s’est entourée d’un graphiste talentueux. Ses dessins féroces et ludiques donnent envie de mordre (gentiment) vos adversaires.

Il ne donne pas de leçon

Dans ce jeu, on parle de sexisme, d’homosexualité, de racisme, … Bref, des sujets lourds, mais traités avec humour. L’idée n’est pas de condamner, mais bien de vous donner des clés pour savoir quoi répondre lorsqu’on vous balance des horreurs à la figure en soirée ou dans le cadre du travail.

C’est un boosteur de soirée

Pour tester ce jeu, faites comme nous: invitez une poignée de copines (cool, bienveillantes et avec le sens de l’humour). Prévoyez une grande table, du vin, des petites choses à grignoter, puis lancez-vous. Entre les winneuses qui ralent de ne pas savoir quoi répondre face aux provocations annoncées sur les cartes et les discrètes qui sont plus féroces que leur air angélique le laisse supposer, on vous garantit que la soirée sera animée.

Le jeu TAKATTAK Trash, notre préféré, est disponible chez Wattitude à Liège et sur l’e-shop de Geneviève Smal.

Retrouvez l’intégralité de cette séquence le mardi 17 septembre à 15 heures 40 dans l’émission VIVRE ICI sur Vivacité avec Michel Vincent et Marie Honnay. Prochaine séquence, même heure, même antenne le premier octobre prochain.