Londres, Milan, Paris ou Madrid: notre liste des destinations city-trips est très longue. Souvent on privilégie l’Italie, l’Espagne, la France ou encore les grandes villes scandinaves, au détriment d’autres capitales européennes plus discrètes. Vous n’avez pas encore visité la splendide capitale hongroise, Budapest? 10 bonnes raisons de l’ajouter dans votre liste des « must-see ».

1. Le Parlement

C’est le bâtiment inratable de Budapest: le Parlement. Un chef d’oeuvre architectural qui s’étale de tout son long sur la rive orientale du Danube. Il s’agit du plus grand bâtiment de Hongrie et d’un des plus grands parlements d’Europe avec 18 000 m². Une petite merveille qui se visite gratuitement. Il suffit juste d’aller chercher vos billets assez tôt dans la matinée (voire la veille) car les visites sont très rapidement sold-out. Même si vos yeux sont obnubilés par la splendeur de l’édifice, n’oubliez pas de vous retourner pour admirer la façade du ministère de l’Agriculture.

2. Les bains

Définitivement une autre activité immanquable de votre séjour: un passage dans les bains de Budapest. Les sous-sols de la capitale regorgent de sources d’eau chaude. Les bains ont toujours occupé une grande place dans la vie des Hongrois, mais cette activité s’est surtout développée lors de l’occupation ottomane. Ils passent leur journée dans ces superbes bains, en alternant quelques longueurs, jeux d’échecs et des soins. Notre chouchou? Les splendides bains Széchenyi, situés près de Városliget un énorme parc rappelant notre bois de la Cambre.

3. Les pâtisseries

Comme Vienne, Budapest est THE endroit pour se délecter de savoureuses pâtisseries (merci l’influence autrichienne!). Les habitants de Budapest ne les prennent pas en dessert, mais plutôt à l’heure du thé. Crêpes, strudel et autres gâteaux au chocolat vous attendent. Le tout accompagné d’un délicieux thé à la pomme (ou aux fruits rouges). Niveau petit-déjeuner, on craque pour le pain au chocolat fourré à la pistache (oui, vous avez bien lu). On a découvert cette bombe de saveur (et bombe calorique) dans les pâtisseries « À table », une sympathique enseigne de cafés qui possède 4 établissements dans la capitale.

4. Le Danube

Une overdose de pain au chocolat fourré à la pistache? Il est temps de vous balader! Promenez-vous le long des rives du Danube. D’un côté, vous admirerez Pest et le Parlement, de l’autre vous pourrez observer le haut de la ville, Buda et ses majestueuses églises. Sur la rive orientale, celle ou se situe le Parlement (point de repère assez simple à reconnaître), recueillez-vous au mémorial des chaussures. Lors de la deuxième guerre mondiale, de nombreux Juifs ont été forcés à se jeter dans le Danube. En hommage à ces victimes, un artiste a installé une soixantaine de chaussures.

5. Buda

Un peu d’histoire (très très rapide, promis). La capitale hongroise est née en 1873 de la réunion des villes de Buda, Pest et Obuda. Bien entendu, ces villes ont chacune une histoire et une architecture particulière. Buda est la partie de la capitale hongroise située sur la rive occidentale du Danube. Si Pest est assez plate et possède de nombreux bâtiments, Buda est plus verte et très vallonnée. À Buda se sont succédés les rois, puis les Turcs et enfin l’aristocratie hongroise. Pest, quant à elle, a été habitée par la bourgeoisie et la population allemande et juive. À Buda, vous trouverez de sympathiques maisons colorées, des musées, l’église Saint-Mathias et ses sublimes faïences (c’est ici que la belle Sissi a été couronnée reine de Hongrie en 1867). Autre grande attraction, le bastion des pêcheurs qui offre une splendide vue sur l’autre rive du Danube et le Parlement.

6. Une vie multi-culturelle

Vous l’avez compris, Budapest est une ville multiculturelle. Au départ sous contrôle romain, elle a été reprise par les Huns, les Germains et les Mongols. Elle a également été sous emprise de l’Empire autrichien, des Ottomans et a également été plongée dans l’ambiance communiste après la deuxième guerre mondiale. Bref, un véritable bouillon de cultures et d’histoire. Cela se reflète bien évidemment sur l’architecture et la culture de la ville. Synagogues, bains turcs, gastronomie autrichienne, quartier juif, églises romanes et on en passe, ornent la ville.

7. L’île Margherite

Entre les deux rives du Danube, vous pouvez admirer l’île Marguerite. Le poumon vert de la capitale. Allez vous y promener pour respirer un bon bol d’air frais. Un petit jardin japonais, des bains, des hôtels, des cafés et des cuistax vous attendent! Ici, vous ne trouverez aucune voiture, un véritable moment de bien-être. Prenez un moment pour vous reposer dans la roseraie.

8. L’avion

Les billets d’avion vers la capitale sont assez bon marché. Avec Ryanair (soyez quand même prudente au vu des différentes actions de la compagnie), vous pouvez vous en sortir pour moins de 50€, aller et retour. Voire moins en fonction de la période. La compagnie propose à partir de mi-novembre des vols à 7,99 euros. La ville est à 2h de vol de Charleroi. De l’aéroport au centre-ville, vous pouvez compter sur un système de navettes ou des taxi. À partir de trois personnes, il vaut mieux opter pour la seconde option. Le système de taxi (de l’aéroport au centre) est très efficace: à la sortie, vous trouverez un stand et vous devrez vous y enregistrer. Vous recevrez un ticket avec le numéro de votre taxi (oubliez les vilains qui grillent votre tour en s’appropriant votre voiture) et une estimation de prix! Comptez une vingtaine d’euros (sauf bouchons).

9. La gastronomie

Non, la gastronomie hongroise ne se constitue pas uniquement de schnitzel, saucisses, goulasch et autres plats peu raffinés. Bien entendu, si vous voulez en manger, vous pourrez en trouver, mais il existe de nombreux sympathiques restaurants qui mêlent cuisine traditionnelle et plats plus élaborés. L’entrée typique est une sorte de crêpe fourrée avec un peu de viande servie avec une sauce à base de paprika et un peu de fromage blanc. On espère que vous adorez le paprika, car l’épice est un peu comme le curry chez nos amis Indiens: ils en mettent PARTOUT.

Côté restaurant, on vous conseille le Klassz: un magnifique endroit recouvert de tapisseries fleuries qui sert des plats savoureux. Notre chouchou? Le tartare de saumon à l’orange et au miel. Autre bonne adresse, le café KOR, situé dans le centre, qui propose un délicieux canard aux pommes et à la cannelle (le tout accompagné de croquettes maison). On craque aussi pour le Koleves, un restaurant qui propose une cuisine juive et aussi végétarienne. Cependant, les amateurs de viandes pourront se délecter de délicieuses volailles.

10. Le Szimpla bar

C’est l’un des bars les plus populaires de la ville. Le Szimpla bar est l’endroit à ne pas zapper pour prendre un verre. De prime abord, il peut vous sembler peu accueillant ( des ruines ont été transformées en bar). Mais ajoutez à cela une déco originale et créative (entièrement issue de la récup’), beaucoup de monde et un marché alimentaire le dimanche et vous obtenez un des endroits les plus chaleureux de la capitale!

Plus de city-trips: