La fin des vacances vous donne envie de pleurer? Oubliez le passé et commencez déjà à rêver à votre prochain voyage, là où la mer est plus bleue et le sable plus blanc.

Quoi? Les vacances sont déjà finies? Alors que votre semaine à Santorin vient seulement de se terminer, vous avez déjà l’impression d’être partie il y a des mois. Dur dur de reprendre la routine après avoir passé une semaine de rêve. Mais pourquoi ne pas se motiver en pensant déjà à l’avenir?

L’île Maurice

 L’île Maurice est dotée de quelques resorts à ce point idylliques et luxueux que même les voyageurs les plus aventureux en perdraient l’envie de mettre le pied hors de l’hôtel. Au Beachcomber Royal Palm, par exemple, il suffit de le demander pour qu’on vide votre valise à votre place afin que vous puissiez vous installer sans attendre sous le parasol réservé à votre nom ou commander un cocktail au bar Plage, pour passer le reste de l’après-midi à rêvasser, les doigts de pied dans le sable soyeux, le regard perdu sur la lagune bleue limpide. Pas de décalage horaire pour vous incommoder et si le voyage vous a un peu fatigué malgré tout, on se fera un plaisir de vous masser dans le magnifique Spa by Clarins, histoire de vous déstresser jusqu’au bout (séjour àpd 333 € par personne et par nuit).

Si vraiment vous y tenez, sachez que les choses à voir et à faire ne manquent pas sur l’île Maurice. Visiter le marché couvert exotique dans la charmante petite capitale de Port Louis, admirer les nénuphars géants au Jardin de Pamplemousse, faire du shopping à Grand Baie, taper la balle sur l’un des onze terrains de golf, tenter d’apercevoir les singes et oiseaux exotiques du parc naturel du Domaine du Chasseur, faire une balade en catamaran vers l’île aux Cerfs dans le soleil couchant… S’il y a bien un endroit au monde d’où vous reviendrez totalement satisfaite après une semaine du farniente le plus intégral, c’est certainement l’île Maurice.

Saint-Martin

La petite île de Saint-Martin/Sint-Maarten dans les Caraïbes possède deux côtés: l’un néerlandais, l’autre français. Le côté néerlandais est plus trépidant, avec une vie nocturne, de grands resorts et centres commerciaux et des casinos multicolores. Côté français, il fait nettement plus calme, avec une atmosphère paisible, des plages d’un blanc aveuglant et de petits villages tranquilles. Mais les deux parties ont un point commun: elles contribuent à faire de l’île le haut-lieu gastronomique de la région. Ici, c’est la Mecque gourmande des Caraïbes, grâce à la population: un métissage de plus de 100 nationalités qui rendent la cuisine incroyablement variée. Faites votre choix parmi 500 restaurants pour y déguster des saveurs du monde entier. Depuis dix ans, dans la partie néerlandaise, se tient en novembre le festival culinaire Fête de la cuisine, avec des chefs néerlandais étoilés qui font connaître la richesse culinaire de l’île aux visiteurs.

Côté français, on voit encore plus grand. Des 50 meilleurs restaurants des Caraïbes, 6 se trouvent à Saint-Martin, parmi lesquels le très chic Le Tastevin à Grand Case, où l’on déguste le homard en terrasse, avec vue sur la mer des Caraïbes. Chez Le ti coin créole, l’exubérant Carl Phillips sert la véritable cuisine créole, comme le poulet au tamarin. Le restaurant classé le plus haut est Le Soleil, à la cuisine fusion française et tropicale, avec des entrées comme du tartare de thon au vinaigre de sucre de canne et gingembre ou des noix de Saint-Jacques sauce curry-coco.

Java

Avec ses quelque 17 000 (!) îles, l’Indonésie fourmille d’endroits de rêve. Si vous voulez vous éloigner de la frénésie touristique de Bali, Java est la destination idéale pour combiner des plages et des paysages à couper le souffle avec une portion de culture. Vous y visiterez différents sites classés au Patrimoine universel de l’UNESCO, que nous vous recommandons vivement: Yogyakarta, le temple de Borobudur et l’ancienne capitale coloniale, Djakarta. Le super bon plan: dans la ville coloniale de Bandung, prenez le train pour un voyage unique vers Yogyakarta. En sept heures et sur 400 kilomètres, vous verrez défiler les hot spots de l’île comme dans un film: les sawas ou rizières avec des buffles, les rivières de montagne, les plantations de thé et la jungle. Comme si l’on vous présentait, en un seul jour, le best-of de l’île avec, en prime, de la couleur locale dans les gares avant d’arriver à la ville trépidante de Yogyakarta (àpd 26 € en Executive class).

Auprès de Toursbylocals, vous trouverez ensuite des guides particuliers qui vous guideront à travers le mystérieux complexe de temples bouddhistes de Borobudur. C’est l’un des héritages les plus spectaculaires de l’Asie du Sud-Est, avec 72 stupas et 504 statues de Bouddha, l’Angkor Wat d’Indonésie. Dans la région se trouve aussi le volcan Merapi que la lave éclaire le soir et qui peut être escaladé avec un guide. À ne pas manquer non plus, l’ancienne résidence d’été coloniale Buitenzorg, devenue Bangor, où les fonctionnaires néerlandais recherchaient la fraîcheur des collines avec vue sur les volcans et les plantations de thé. Ils ont transformé les 87 hectares du jardin de Kebun Raya Bogor, avec ses énormes nénuphars, en l’un des plus beaux jardins tropicaux au monde.

Seychelles

Peu de voyageurs savent combien les Seychelles sont étendues. Comme si les 115 îles sauvages au cœur de la mer la plus bleue de l’océan Indien avaient été posées là pour se concurrencer entre elles et déterminer à qui serait la plus belle plage du monde, tout en offrant une beauté et une ambiance d’une diversité incroyable. Nous y avons vu une faune et une flore tropicales nettement plus brutes qu’à l’île Maurice, par exemple, abritant de nombreuses plages cachées, invisibles au premier regard. Étendez votre séjour à au moins trois îles ou passez de l’une à l’autre en bateau. Volez d’abord en avion à hélices vers le décor de jungle époustouflant de Praslin. Le Lemuria Resort (àpd 550 € par nuit) se trouve dans une mer de palmiers et de bananiers et possède une piscine qui descend entre les roches de granit vers la plage de rêve d’Anse Kerlan.

Tout près, enfoncez-vous dans la forêt tropicale dense de la vallée de Mai, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est le seul endroit au monde où pousse le coco de mer, cette variété de palmier qui produit des noix de coco de 30 kg, aux formes érotiques, sortes de fruits défendus d’un paradis perdu. Tout aussi paradisiaque, l’île de Silhouette, avec ses plages de sable blanc désertes: une expérience digne de Robinson Crusoé. L’eau qui entoure l’île fait partie d’un parc marin et 93 % de l’île sont une réserve naturelle. Promenez-vous avec un guide pour admirer des tortues géantes très rares, des olibans et des orchidées et découvrir la montagne Dauban, de plus de 700 mètres de haut. On s’y sent seul au monde, entouré par une mer d’un profond bleu-vert (à réserver ici). La nature règne aussi en maître sur l’île privée idyllique de Bird Island. On y trouve un lodge authentique mais très joli, sans télé ni minibar ou air conditionné. Mais il y a des oiseaux, des tortues géantes, l’océan turquoise, des spots de snorkeling exaltants et des plages sensationnelles. Installez-vous sur la plage déserte et réalisez combien regarder «nulle part» est relaxant (àpd 425 € par nuit).

Zanzibar

Grâce aux températures tropicales de Zanzibar, l’île des épices, au large de la Tanzanie, il ne vous faudra pas beaucoup de temps pour vous adapter au rythme de vie indolent. Pour vous rafraîchir, rien de tel qu’un plongeon dans l’eau cristalline. Mettez le cap sur le nord et le nord-est de l’île, où se trouvent les plages les plus paradisiaques. Nungwi Beach est la plus belle plage de Zanzibar, un endroit rêvé pour le surf, la voile ou le stand up paddle (SUP). L’île étant entourée de récifs de corail, Zanzibar est également le paradis du snorkeling et de la plongée. Au départ du Hideaway of Nungwi Resort (àpd 254 € par nuit), les possibilités ne manquent pas pour aller admirer les coraux ou se rendre en bateau à Mnemba Island, la destination de plongée par excellence avec son récif magnifique. Au sud-est, le must est un SUP-tour à travers les mangroves, la seule manière de visiter ce décor naturel tropical à marée haute et d’admirer pleinement les singes et les oiseaux (3 heures, 50 dollars).

Il serait toutefois dommage de rester les pieds dans l’eau pendant tout le séjour, car il y a quoi visiter. Stone Town, sur l’île d’Unguja — l’île principale de Zanzibar —, vous ramène deux siècles en arrière avec ses ruelles, ses maisons en corail et ses fameuses portes sculptées. L’ambiance est un mix délicieux d’ancienne Arabie, d’Afrique et d’Inde, le résultat de mille ans de commerce du clou de girofle. Ne manquez pas le quartier populaire de Shangani. Et encore moins The Mercury House, le long de Kenyatta Road, où est née la célèbre rock star Farrokh Bulsara. Freddie Mercury du groupe Queen, quoi…

Envolez-vous!