Pas besoin de sortir du pays pour naviguer avec style. Un peu moins exotique que sous les Tropiques, on vous l’accorde, mais être capitaine de son propre bateau privé, ça a tout de même son charme. Surtout si vous naviguez dans les alentours de Laethem-Saint-Martin et que vous profitez de votre balade fluviale pour zyeuter les villas bien cachées et les jardins luxuriants au bord de l’eau…

VILLAS DE RÊVE

Aucune rivière n’est plus appropriée pour vous convaincre de vous offrir une croisière dans votre propre pays que la Lys, qui serpente de Gand à l’idyllique Laethem-Saint-Martin. À la Coupure (une voie commerciale navigable qui reliait, au 18e siècle, Gand à Bruges), dans le centre de Gand, vous pourrez embarquer sur un petit bateau à moteur — vous n’avez même pas besoin d’un permis ! —, voire une chaloupe de luxe pour vous échapper tranquillement de la ville. Plus vous vous éloignez, plus majestueux sont les jardins que vous croisez sur votre chemin. Une ribambelle de paysages verts avec, au milieu, la Lys scintillante. Vous observerez même peut-être les yachts des locaux — avec parfois ascenseur et garage ! Si les fabuleux domaines peuvent être dissimulés, côté rue, par de solides clôtures et de hautes haies, les immenses jardins se révèlent dans toute leur splendeur au bord de l’eau. Et tous ceux qui empruntent cette route de navigation populaire, mais rarement embouteillée, les observent des étoiles dans les yeux, avant d’être distraits par le passage d’un héron par-dessus leurs têtes. Envie d’une petite pause ? Vous pouvez vous amarrer à la terrasse de l’Auberge du Pêcheur à Laethem- Saint-Martin, une adresse renommée le long de la Lys, l’endroit idéal pour contempler le va-et-vient nautique en prenant du bon temps.

DE TERRASSE EN TERRASSE

Autre option si vous ne tenez pas à prendre la route via Gand : embarquer à Deinze. À Astene, à moins de 40 minutes de là en bateau, c’est comme si le temps s’était arrêté. Ce lieu unique, que l’on peut admirer tel qu’il était dans sa gloire d’antan, a inspiré de nombreux artistes, comme le peintre Emile Claus, que la ville a vu naître. 20 minutes de navigation plus tard, vous atterrissez au restaurant Au bain marie (proche de l’auberge Halifax), niché dans une incroyable villa dessinée par l’architecte belge Henry van de Velde. Profitez de la superbe terrasse et de la cuisine pointue du chef Marc Nevejans avant de reprendre la « route » pour Deinze, où l’on vous conseille vivement la terrasse de la Brasserie Bruno, un entrepôt rénové aux accents industriels avec vue sur la Lys. Et si vous terminez votre voyage à Gand, prenez-en plein les mirettes une dernière fois en voguant sur les quais de l’incontournable Graslei (le quai aux Herbes) et ses incroyables façades, chef-d’œuvre du patrimoine belge.

L’Auberge du Pêcheur

RÉSERVEZ VOTRE BATEAU SUR MINERVABOTEN.BE, ÀPD 55 €/2 H.

LISEZ AUSSI: