Filippo La Vecchio est à la tête de l’un des meilleurs restos italiens de la capitale, l’Osteria Romana. Il nous livre sa vision gastronomique de la capitale.

Pssst: on a testé le carbonara, le plat phare de l’Osteria Romana. Verdict ici! 

Le romain belge

« J’ai grandi à Rome. En tant que touriste, c’est une ville fantastique, mais quand vous y habitez, vous vous rendez compte qu’il s’agit plutôt d’un grand village, avec la mentalité de village qui va avec… J’ai vite senti que je devais quitter cet endroit si je voulais m’épanouir. Mon grand rêve était de faire carrière aux États-Unis. Mais je ne savais pas par où commencer et encore moins vers quel métier m’orienter. Je parlais à peine anglais, j’ai donc commencé en bas de l’échelle, en tant que plongeur. C’est comme ça que je me suis passionné pour la restauration. J’étais né pour ça. Je suis devenu chef, mais j’ai dû retourner en Italie car je n’ai pas obtenu la carte verte.

« J’ai choisi de privilégier une cuisine plus luxueuse faisant la part belle aux ingrédients de qualité »

À mon grand désespoir, j’étais de retour dans cette petite communauté que j’avais fuie sept ans plus tôt. Comme un de mes amis résidait à Bruxelles, j’ai décidé de le rejoindre. En Italie, les gens pensent que Bruxelles est une ville triste et laide, mais moi je la trouve belle. Et aussi tellement imprévisible ! Lorsque vous traversez la capitale en voiture, vous pouvez apercevoir un édifice complètement différent toutes les trois secondes. Grâce à mon restaurant, l’Osteria Romana, j’ai pu me constituer une véritable communauté d’amis et des connaissances.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Osteria Romana (@osteriaromanabruxelles) le

Le resto est toujours bondé, peu de villes peuvent se vanter d’avoir une clientèle aussi fidèle. Malheureusement, la crise de la Covid a tout mis à mal. Pour survivre, je pense que les restaurants devront, à l’avenir, choisir entre régaler les foules avec un produit bon marché comme la pizza et opter pour des produits de luxe adressés à un public plus restreint. Si vous vous positionnez entre les deux, vous risquez de rencontrer de nombreuses difficultés. En ce qui me concerne, j’ai opté pour la deuxième solution en privilégiant une cuisine plus luxueuse faisant la part belle aux ingrédients de qualité. Désormais, nous proposons de vivre une expérience unique à 16 personnes par jour. »

SES RESTOS PRÉFÉRÉS

YAMAYU SANTATSU

« Ce n’est pas le restaurant le plus chic, mais si vous aimez les sushis, vous devez absolument tester cette adresse. Je n’ai jamais retrouvé une telle qualité en dehors du Japon. »

LA CANNE EN VILLE

« Quand l’ancien sous-chef de David Martin (La Paix) lance son propre restaurant, vous savez que vous allez vous régaler. La cuisine y est simple, mais riche en saveurs. Ce n’est pas pour rien que le Michelin lui a déjà attribué une étoile. »

CHEZ RICHARD

« Pas évident de trouver un excellent burger à Bruxelles. Mais dans ce bistro près
du Grand Sablon, il frôle la perfection : la viande est juteuse, le pain de qualité et la salade ne manque pas de goût. À accompagner d’un Aperol Spritz. »

OSTERIA ROMANA, 11, AVENUE LEGRAND, 1000 BRUXELLES. WWW.OSTERIAROMANA.EU.

Lisez aussi: