Les organisées de la cuisine en ont fait un mode de vie: planifier ses repas, ça simplifie la vie et ça permettrait de manger plus sain. On fait le point.

Le « meal planning » n’est pas nouveau: nos arrières grands-mères avaient déjà pour habitude de prévoir à l’avance les repas de la semaine, inscrits sur une petit tableau, pour gagner en organisation. Mais planifier ses repas, c’est aussi se donner l’occasion de manger plus sainement, de réduire le gaspillage et de faire des économies

MEAL PLANNING: AVANTAGES

  • Moins de tentations inutiles
  • L’occasion de prévoir des repas frais et sains
  • Un gain de temps: on ne passe plus des plombes chaque jour à réfléchir à ce qu’on va manger
  • Pratique pour les courses: une seule grosse virée au supermarché par semaine
  • Économique: on est sûre que l’on consomme ce que l’on achète

MEAL PLANNING: INCONVÉNIENTS

  • Moins flexible: a priori pas de possibilité de commander spontanément un takeaway ou d’aller au resto en last minute
  • Difficile certains jours, si une envie particulière vous prend (une envie de sushis alors que c’est le jour du bolo, par exemple)
  • Certaines n’ont pas le temps de s’y consacrer

NOS CONSEILS

1. SOYEZ ORGANISÉE

Pour tirer des bénéfices de la planification des repas, il faut avoir un minimum d’organisation (mais ce n’est pas bien compliqué): choisissez le jour de la semaine où vous vous consacrez à la planification -le dimanche, par exemple. Bloquez une petite heure pour mettre à jour votre planning et, pour vous faciliter la vie, utilisez des meal planners tout faits, où faites en vous-même.

2. PENSEZ ÉQUILIBRÉ

Pendant ce moment réservé à votre planification, inspirez-vous: parcourez vos livres de recettes, vos sites de cuisine préférés ou encore le Pinterest de Gael. Dans votre plan, essayez de rester le plus équilibré possible: variez les accompagnements, les sources de protéines, et prenez surtout en compte vos goûts et vos envies. Optez pour des recettes qui vous donnent envie de cuisiner et qui ne sont pas trop compliquées à réaliser après une journée de boulot. Optez aussi au maximum pour des produits frais et de saison! En manque d’inspiration pour cuisiner? C’est par ici!

3. RESTEZ FLEXIBLE

Vous savez que vous avez tendance à craquer pour un petit resto en milieu ou en fin de semaine? Aucun souci: personne ne va vous en vouloir parce que vous avez zappé un jour de votre meal planning. Prévoyez alors une case «Joker» dans votre planning une fois par semaine, où vous pourrez manger ce que bon vous semble. L’idée principale étant de se rendre la vie plus simple et de manger plus sainement, octroyez-vous les plaisirs qui vous font du bien et reportez le dîner prévu au calendrier au lendemain. On vous fait confiance pour ne pas abuser des «exceptions»!

Vous n’êtes pas (encore) une fine cuisto? Et pourquoi ne pas tenter l’abonnement aux box food? HelloFresh, qui s’est récemment étendue en Wallonie, vous envoie une boîte remplie de produits frais toutes les semaines ET les recettes qui vont avec. Hyper pratique!

HEALTHY LIFE: