Vous connaissez Notting Hill (avec ou sans Hugh), Soho et Kensington. Et si, pour changer, vous alliez faire un tour à Shoreditch, le quartier londonien le plus enthousiasmant du moment? Fan de street art, d’adresses branchées, de marchés bios et de fringues vintage, accrochez-vous: ce coin de la capitale déménage vraiment.

Nos 4 bons plans à Shoreditch

Nuits de folies au Mama Shelter

Vous connaissez le Mama Shelter du 20ème arrondissement à Paris: le premier d’une longue série d’adresses toutes plus sympas les unes que les autres? Alors, vous savez que la force de cette chaine d’hôtels cool et accessible, c’est la localisation de ses établissements, au coeur de quartiers branchés et en devenir. Situé à l’est de la capitale, Le Mama de Shoreditch est décoré par un duo de designers français, en phase avec l’esprit décalé de cette partie de Londres. Mention spéciale aux petits-déjeuners anglais gargantuesques proposés chaque matin et à l’offre funky de la chouette cantine de ce Mama, à tester sans attendre. 

Overdose de street art

A Shoreditch, les fans de street art peuvent s’en mettre plein les mirettes pendant un week-end entier. C’est simple: moins vous cherchez et plus vous trouvez des fresques colorées, drôles, engagées dans tous les styles picturaux. Il est même fréquent que vous croisiez des artistes en plein travail. Si des visites guidées sont organisées dans le quartier, on vous conseille plutôt de louer des city bikes (c’est possible juste en face de l’hôtel pour 2 livres par jour) et de parcourir les rues (Fournier Street, Wilkes Street, Bricklane, Princelet Street…) à la découverte de ce musée à ciel ouvert.

Padella, la pasta cool

Le chef à l’origine de cette nouvelle cantine cool de Shoreditch (qu’on retrouve aussi sur le très chouette Borough Market dans un autre coin de Londres) est aussi le créateur de Trullo, une enseigne phare du quartier d’Islington. Padella, c’est un décor sobre, mais qui fait mouche (on adore la cuisine ouverte de style industriel), une clientèle jeune et branchée, des plats simples (antipasti à partager, pasta fresca et desserts typiques) et, ce qui ne gâche rien, des prix light qui ne plombent pas votre budget du week-end.

Shopping archi-vintage

A l’est de Londres, on shoppe décalé. Le samedi matin, comme les locaux, on fait ses courses en mode green et organique sur Broadway Market, le néo-marché victorien prisé des hipsters. Les fans de cantines bios, de beaux livres et de cosmétiques de niche vont adorer. Le dimanche, ne manquez pasl’adorable marché aux fleurs de Columbia Road, un concept qui combine tradition british (la qualité des fleurs et les nombreuses variétés sont juste bluffantes) et touches branchées (cantines cool, jolies boutiques). Si vous aimez la mode vintage, foncez chez Atika, une boutique pleine de pièces accessibles et cool, dont des vêtements remasterisées dans une approche funky. Dernier bon plan pour les modeuses: Browns, l’enseigne luxe prisée des fashionista qui, il y a une poignée d’années, s’est installée dans ce quartier à découvrir… absolument (21 Club Row). 

Londres en pratique

Eurostar relie Bruxelles et Londres en deux heures 01. Différents horaires vous sont proposés tous les jours. L’avantage: un voyage « zéro tracas » et le plaisir de débarquer au coeur de la ville. Le Mama Shelter London East est situé à 20 minutes en taxi de la gare de St Pancras International.