Après avoir longuement séjourné chez soi, on ne rêve que d’une chose… bouger ! Projetez-vous déjà dans ces quelques jolies idées pleines d’air frais et près de chez vous.

La côte belge à vélo

Il y a fort à parier que les bars de plage de la côte belge seront bondés à notre sortie de confinement. Nous, si les circonstances nous le permettent, on a déjà hâte de siroter un cocktail les pieds dans le sable à Knokke, au très relax Bar d’O, au Pura Vida ou encore au beach club La Plage, à Heist, où l’on se dandine sur des sets de DJ enflammés. Mais on en profitera aussi pour s’offrir quelques belles balades à vélo vers Cadzand, la station balnéaire la plus au sud des Pays- Bas, toute proche du Zwin.

LE VENT DANS LE DOS

Une boucle de 35 km, que l’on conseille de découvrir en vélo électrique — c’est que le vent souffle fort sur cette côte bien préservée. Le must ? En faire des minivacances « slow life » en optant pour un hébergement à Knokke dans un petit hôtel de charme tels que l’Enso ou le Lugano, à 50 mètres de la plage. À mi- chemin, vous pouvez également séjourner à l’hôtel De Blanke Top de Cadzand, récemment rénové, et profiter de son espace bien-être.

Avec la brise marine dans le dos, l’itinéraire vous mène d’abord à l’intérieur du pays, en direction de Westkapelle, en longeant les villas à la périphérie de Knokke puis les anciennes fermes blanches aux toits orange, comme la superbe bâtisse de Klein Reygaertsvliet. N’oubliez pas de vous arrêter dans le charmant village de Sint-Anna ter Muiden, ancienne ville portuaire dont l’impressionnant clocher du 14e siècle servait également de phare jusqu’à l’envasement du Zwin.

Vous pouvez également faire une halte à Sluis (« L’Écluse »), qui compte le seul beffroi des Pays-Bas et abrite la maison communale, un musée et des salles d’exposition. Craquez pour une pause gourmande chez Hoeve Hazegras, une institution de la région. Si vous avez de la chance, la boutique pop-up d’intérieur Escape sera également ouverte.

CULTURE ET HOMARD

Cap ensuite sur Retranchement, un village qui tient son nom surprenant du temps où il servait de place forte pour protéger le pays des assauts espagnols. Désormais, la jolie commune attire les curieux avec ses nombreux moulins à vent. L’heure de l’apéro ? En quelques coups de pédale, filez à Cadzand et désaltérez-vous à la terrasse d’un café en profitant des charmants paysages que ce village pittoresque a à offrir. Terminez la journée en passant la seconde vitesse — vous roulez maintenant contre le vent ! — en découvrant Cadzand-Bad. Avant d’aller reposer vos gambettes, offrez-vous un dîner gastronomique dans la marina, chez AIRrepublic, la brasserie du chef très en vue Sergio Herman, ou chez Pure C, pour découvrir la cuisine de Syrco Bakker (ancien sous-chef du premier). Si vous souhaitez prolonger la boucle, faites escale à Bruinisse, l’endroit idéal pour déguster le homard de l’Escaut oriental, chez un autre chef rock‘n’roll de Zélande, DP Arkenbout, ou au Sailor’s Inn de la marina, avec le ballet des yachts en toile de fond.

Sergio Herman chez AIRrepublic

DU ZWIN À LA DIGUE

Sur le chemin du retour, parallèle à la mer, la piste cyclable traverse une nature pure, le long du Zwin. Pensez à apporter vos jumelles car la zone des marais est un paradis privé réservé à de nombreuses espèces d’oiseaux. Le centre d’accueil du Zwin vous en dit plus sur la faune et la flore de cette réserve naturelle unique. En été, on peut d’ailleurs y voir un magnifique tapis violet de lavande de mer. Pour une petite collation et un verre, rendez-vous au bistrot The Shelter, avec sa terrasse spacieuse et ses spécialités régionales. Vous n’êtes qu’à deux pas des délicieuses gaufres et du charmant jardin de Marie Siska, à Knokke-Heist. Les bars de plage branchés de la digue sont aussi tout proches. Envie de vous faire dorloter pour récupérer de vos kilomètres ? Faites une halte détente et offrez-vous un massage chez Cybèle, avant de vous ravitailler en mode food sharing au Calypso, le restaurant branché du Zeedijk, juste en dessous du Casino.

Le Calypso

LISEZ AUSSI: