Quel sol pour ma terrasse?

Sur la terrasse, le revêtement de sol crée aussi le décor. Céramique, pavés de béton, pierre naturelle, bois, bois composite… Gros plan sur les nouvelles matières, formes et couleurs.
 

Pierre ou céramique?

Jusqu’il y a un ou deux ans, on vendait beaucoup de pierre naturelle, plus résistante que les carrelages aux variations de température et au gel. La céramique pure était du grès céramede 1 cm d’épaisseur, qui pouvait poser des problèmes d’infiltration… L’arrivée de céramiques en 2 cm d’épaisseur et les nouvelles techniques de drainage ont permis de résoudre ces soucis. La diversité des motifs et des couleurs, la simplicité d’entretien, le prix parfois plus intéressant poussent en faveur de la céramique, matériau aujourd’hui le plus vendu. Mais même si certains grès cérames reproduisent fidèlement la couleur et la texture de la pierre naturelle et du bois, cela reste avant tout une question de goût. Les amateurs de pierre naturelle lui restent fidèles.


Un mix de textures, couleurs et formats

Les techniques de fabrication les plus récentes du grès cérame permettent de copier très fidèlement le relief et les couleurs des pierres, du béton ou du bois, dans les formats les plus divers. Le plus vendu reste le 60 x 60 cm, imitation pierre bleue ou bankirai, mais la mode est aux mélanges de styles et de formats. Côté pierre, la bleue belge, classique, intemporelle, est la plus demandée. De manière générale, les sols clairs marchent moins: question d’entretien, mais aussi de problèmes d’éblouissement lorsque la terrasse est plein sud. Mais la grande tendance, ce sont les terrasses mariant plusieurs formats, plusieurs couleurs, et surtout plusieurs matières ou motifs: le mélange bois/pierre (ou carrelage imitant le bois et la pierre) est très prisé. Avec une finition légèrement antidérapante, bien utile sous notre climat humide, et rectifiée, surtout si on opte pour la pose sur plots.


Le succès de la pose sur plots

Ce système de pose, sans joints, se prête à divers matériaux: le grès cérame (carrelages de 2 cm d’épaisseur), la pierre naturelle, les dalles de béton. Elle présente de nombreux avantages. Les plots, à hauteur réglable, se posent sur du stabilisé, sur une dalle, voire sur un ancien carrelage de terrasse. Un très bon bricoleur peut effectuer la pose. Comme l’eau s’évacue à travers les joints laissés vides entre les dalles, le sol est rapidement sec. Pas de risques de dégâts au sol provoqués par le gel, pas de mousse non plus. La pose sur plots présente un autre avantage: en cas de déménagement, on peut aisément récupérer son carrelage!”  

Merci pour ces conseils et explications à Philippe Bertrand, administrateur délégué des Ets Bertrand (carrelages, marbrerie, pierres) à Gosselies. www.beaucommebertrand.com

PARTAGER