Home Lifestyle Maison Comment vit-on en 2013?
Comment vit-on en 2013?

Quatre spécialistes décodent quatre tendances maison incontournables en 2013.
 

1. Se sentir chez soi… en travaillant

"Le “Nouveau Travail”, prôné par de plus en plus d'entreprises, est une manière de travailler plus flexible, pouvant s’effectuer en partie à domicile. Pour cela, bureau et chez-soi doivent se compléter: dans le cadre de l’entreprise, on rencontre ses collègues et d’éventuels contacts extérieurs; à la maison, on se retire pour se concentrer sur une tâche ou pour éviter les bouchons. Mais travailler chez soi ne convient pas à tout le monde: cela demande de la discipline et des conditions pratiques favorables . Il s’agit ensuite de créer ou dégager un lieu où vous vous sentez bien et pouvez fonctionner de manière optimale. Une chaise et un bureau confortables et ergonomiques, de même qu’une luminosité suffisante sont essentiels. Ensuite, tout est possible."

Sem Stemerding, Change Consultant pour Sanoma Media Belgium.
 


2. Le luxe, une affaire de matériaux

"J’ignore dans quelle mesure la situation économique actuelle est en cause, mais je constate qu’émerge depuis quelques années un intérêt pour les produits d’apparence luxueuse… à un prix correct. C’est le cas notamment de toute la création scandinave, entièrement redéployée sur l’idée d’un design beau et abordable. Dans le même esprit, le Britannique Tom Dixon en est revenu à des matériaux tombés quelque peu en désuétude comme le cuivre, le bronze ou la terre cuite vernissée. Il s’en dégage non seulement une atmosphère chaude et nostalgique, mais aussi un sentiment de luxe. Les Danois de &Tradition font à peu près la même chose avec des rééditions de classiques de Arne Jacobsen ou Verner Panton."

Vincent Meurisse, gérant de Collective, agent belge de Tom Dixon.

 

3. Au diable la perfection

"Il ressort de nos recherches sur les Belges et leur sentiment du “chez- soi” qu’un sur deux déclare accorder beaucoup de temps et d’attention à l’aménagement de son intérieur. Ils sont 71% à trouver que, idéalement, tout chez eux devrait être assorti… Mais ils reconnaissent dans le même temps que c’est difficile, car tous leurs meubles n’ont pas vraiment été choisis. Bien sûr, la perfection n’est pas qu’une histoire de déco : c’est aussi une question d’ordre ou de désordre. Les chiffres ici aussi interpellent : 33 % s’énervent régulièrement, ou souvent, du désordre à la maison et plus de 50 % rarement, voire jamais."
 
Caro Debruyn, chercheuse à Fé et ILIV, l’Observatoire de la vie à la maison
 


4. Vive la lenteur

"Tout va toujours plus vite dans nos vies. Internet est partout. Tout cela a évidemment un impact sur nos vies privées. Le besoin de nous poser et de rechercher la tranquillité ne fait que croître. Chercher un équilibre entre la vie privée et le travail est devenu le plus grand défi de notre époque. La quête de lenteur est un inévitable retour de balancier face à ces rythmes éreintants. Cette aspiration au “slow living” se manifeste un peu partout et de diverses manières. Envies de camping, de jardinage, de bricolage…  A la maison, nous aimons nous entourer d’objets qui ont une histoire. Des objets que nous avons confectionnés nous-mêmes, ou faits par des amis. Des pièces uniques ou des pièces demandant un long processus de fabrication. Nous savons qui a fait les objets, où et comment. Nous les chérissons d’autant plus. Nous investissons dans un “design générationnel”, des classiques ou des pièces neuves réalisées au moins en partie artisanalement et qui, parce qu’intemporels, pourront être transmis plus tard à nos enfants."

Nicolas Block, spécialiste tendances et créateur du bureau de relations publiques King George

Découvrez la suite des interviews et toutes les tendances illustrées dans le Gael Maison de février.

ET, JD

Photo (production K. Loix, stylisme M. Moulin, photo P. Schoemans)

Tréteaux ‘Vika Lerberg’, 5 €/p., Ikea, peints en fluo. Lampe de table en papier, 19 €, vase gris (à dr.), 10 €, les deux Habitat. Carnets de notes, àpd 5 €/p., Hay. Vases bocaux fluo, de 5 à 11 €/p., et range-documents en vieux livres (dans la maisonnette), 25 €, les deux Broleskine, porte-magazine en feutre (au sol), 54 €, le tout chez Rewind. Horloge, 35 €, Habitat. Cahier en éventail, 22 €, Hay. Dessin, 10 €, stylo à plume, 5 €/p., et ruban satiné, 5 €/p., le tout Hay, étagères murales, 87 € (carrée) et 105 € (rectangulaire), Maisonnette, 54 €, et tableau maisonnette, 49 €, chez Ferm Living, caneton en bois, 54 €, et maisons en bois (sur l’étagère), 18,75 € et 21,25 €, Architect Made, et chaise, 269 €, Gubi. Bande fluo, 10,66 €, Stage Service, ficelle, 5,99 €, Brico, et ruban d’emballage, 3 €/p., Zao. Plats céramiques : range-clés orange 70 €, et porte-stylo, 45 €, Petite Friture. Châle, 25,95 €, Esprit. Couleur murale ‘Blanc signal’ Histor Perfect Finish Extra mat, 47,15 €/2,5 l, Histor.