Home Lifestyle Maison Comment créer un minipotager?
Comment créer un minipotager?

Vous rêvez d’un potager mais n’avez pas de jardin? Aucun souci, les légumes se font à tout et ils se plairont en terrasse, au balcon ou sur le rebord de la fenêtre. La recette? Un peu de soleil… et ces quelques conseils.

Les 5 règles de base

  • Commencez avec un pot ou deux, et des légumes faciles. Ensuite, développez.
  • Cultivez des légumes dont vous raffolez… Cela vous motivera.
  • Choisissez un lieu bien en vue. Plus vous verrez votre potager, plus vous aurez envie de l’arroser, d’en prendre soin ou d’y ajouter de nouvelles plantes.   
  • Optez pour un terreau de qualité, il sera une plus-value inestimable. Achetez des graines prégermées (vous gagnerez jusqu’à trois semaines de temps de culture). Arrosez de nutriments liquides bios tous les quinze jours environ.
  • Adoptez les préceptes bios: ce sera plus écologique, plus sain et plus savoureux.

 

1 m² = 10 légumes

Un potager ou un bac d’un mètre carré pourront accueillir cinq rangées de graines, séparées chacunes de 20 cm (avec un “cadre”  vide de 10 cm à partir du bord). Chaque rangée permet la récolte successive de deux types de légumes par an. En juillet ou août, il est encore temps de planter de la salade de blé ou du pourpier. On trouve dans le commerce des potagers “clés en main” de 1 m2 (p. ex. : ‘moestuinbox’ de Greenmarx, www.moestuinbox.be). Certains shops en ligne en proposent également (www.potager-plaisir.com).
 

Des fleurs… à croquer

Connaissez-vous les fleurs comestibles ? Les fleurs de capucine ou de grande capucine sont les plus savoureuses. Ces plantes prennent facilement, poussent rapidement et fleurissent au balcon dès le mois de mai. Offrez-leur un tuteur ou un wigwam de bambou (le wigwam est une construction de tiges en forme de tipi). Tout se mange : les fleurs comme les feuilles. Semez aussi des pensées parmi vos légumes. Elles prennent peu de place et sont aussi colorées que délicieuses.   
 

Minijardin, minibudget

Un minipotager n’est pas forcément cher. Vous pourrez construire votre propre bac à partir de planches de récupération. Un bac de 1 m2 prêt à monter ne coûte qu’une vingtaine d’euros. Un paquet de graines de salades ou de radis bios vous coûtera entre 1,50 et 2,50 € et suffira pour plusieurs années. Sur les marchés, les plantes reviennent à 10 ou 20 cents la pièce. Pour l’entretien, vous n’avez besoin que d’une binette et d’une petite pelle. Piquets et tendeurs se bricolent aisément. Quant à une bouteille de nutriments bios, elle devrait suffire pour deux ans au moins.  
 

Un jeu d’enfant

Offrez à vos enfants un bac où ils pourront eux aussi expérimenter.  Comme ils éprouvent souvent le besoin d’observer très vite le fruit de leur travail, choisissez avec eux des légumes qui poussent rapidement. Le cresson et la roquette nécessitent quatre jours à peine; les radis une semaine et les salades une dizaine de jours. Optez pour des légumes qu’ils aiment, comme les carottes. Sans doute apprécieront-ils les tomates cerises, les minilaitues, les petits poivrons carrés Tinkerbell, les broccoletti ou encore les minibetteraves. Proposez-leur de décorer de petites sculptures, d’étiquettes et d’une girouette.
 

Les légumes pour les nuls

Choisissez des légumes à croissance rapide, pas trop grands et peu sujets à maladie. Il est facile de débuter avec de la laitue romaine, de la roquette, des épinards, des radis, des betteraves rouges, des jeunes oignons ou des blettes. Les plantes aromatiques sont également faciles: ail des ours, persil plat, coriandre, basilic ou cerfeuil. Créez un ensemble décoratif et coloré, en ajoutant de la salade rouge, du basilic pourpre ou encore des bettes à cardes jaunes.  
 

Semer ou planter?

Pour débuter votre potager, achetez d’abord des semis : les résultats rapidement obtenus vous motiveront. Les jeunes plants de salade, de persil, de basilic ou de bettes débarquent dans le commerce ou sur les marchés dès le mois de mars. La récolte est possible dès le mois de mai. Des épinards, des radis et carottes ne peuvent par contre pas être précultivés. Il faudra directement les semer en terre.  
 

Tomates prêtes à usage

Les tomates demeurent le meilleur gage de couleurs dans un potager. Il existe des sacs jetables remplis de terreau fertilisé avec des trous préparés pour 3 à 5 plantes. Ces sacs retenant bien l’humidité, ils nécessitent peu d’arrosage. Vous pouvez les enrober élégamment d’une manne en osier tressé (www.burgonandball.com).

Texte : Laurence Machiels.