Quoi qu’on fasse, il y a toujours des miettes et autres résidus qui viennent se loger dans le fond de notre sac. De là à être aussi sale qu’une cuvette? Apparemment…

Mon sac? Plus crade que des toilettes? Impossible! Pourtant, même si vous êtes dans le déni, l’explication donnée par les chercheurs du Good Housekeeping Institute, un institut anglais spécialisé dans les études des produits ménagers, n’est pas tout à fait illogique. Au contraire. L’explication est simple: comme on ne considère pas notre précieux sac à main comme un nid à microbes, on le nettoie moins souvent qu’une poubelle ou que la plaque d’évacuation de la douche. Du coup, la crasse s’y installe à son aise et les bactéries prolifèrent…

Admettez et…

Admettons-le: même les fées du rangement les plus assidues n’y pensent pas forcément. On utilise notre sac à main tous les jours et on y fourre à peu près tout ce qui est possible et imaginable. Biscuits, médicaments, maquillage, parapluie trempé ou encore vieux bics usagés (et on vous parle même pas de la petite monnaie éparpillée au fond de votre sac). Il ne faut donc pas s’étonner qu’il finisse par être… très sale.

Soyons honnêtes, on se demande nous-même comment ce parapluie complètement trempé, a pu rester là si longtemps ou pourquoi ce sachet de bonbons s’est soudainement ouvert. Et puis, à bien y réfléchir, entre la brosse à cheveux, la crème hydratante qui s’ouvre une fois par an (minimum) et les écouteurs enroulés dans les clés, elles-mêmes enroulées dans la brosse à dents de voyage, il ne faut pas s’étonner.

… Rectifiez le tir

La solution pour que votre sac ne soit plus une décharge? Il vous faudra le vider une fois par semaine et le secouer énergiquement afin que les restes de « jenesaisquoi » disparaissent. Un petit coup d’éponge, de lingette anti-bactérienne et le tour est joué. Aussi, on pense à ne pas le déposer sur les sols parfois suspects des lieux publics. Et si on veut une solution plus drastique: on passe au sac en tissu, qu’on peut facilement glisser dans sa lessive hebdomadaire.

Plus de sacs :