Home Lifestyle L’actu branchée de la Cité Ardente
L’actu branchée de la Cité Ardente

Avant-goût de l’actu branchée de la Cité Ardente décortiquée par Marie Honnay dans LIEGE ALLER-RETOUR sur Vivacité ce 16 février 2016 à 16h45.

Deux concepts, deux adresses tendances, et – comme c'est toujours le cas à Liège – irrésistiblement sympas.

Depuis quelques années, l’univers du tatouage s'est libéré de sa mauvaise réputation.  Fini l’époque où le tatouage était vu comme un acte de rebellion. Aujourd’hui, afficher un dessin sur sa peau, c’est tendance. Mais au delà du buzz, le travail des artistes tatoueurs qui revisitent la tradition en créant des oeuvres qui portent leur empreinte et traduisent leur style mérite d'être épinglé. A Liège, une nouvelle enseigne entend bien jouer cette carte-là. Oktopuz Ink, on aurait envie d'y entrer à cause de son look proche de celui d'un bar branché. Mais si le lieu vaut le détour, c’est d’abord et surtout parce que les artistes qui y officient ont du talent et un vrai univers. Leur force, c’est de comprendre vos envies et de les traduire dans leur style. Le résultat est donc forcément personnalisé, mais aussi très pointu… et l’accueil super chaleureux. Oktopuz Ink, rue de l’Université, 31. 0470 24 29 40.

Aujourd'hui, de plus en plus de gens ont la possibilité, à certain moments de la semaine, de quitter leur bureau pour investir de nouveaux espaces de travail. L'idée: bosser, mais aussi papoter, échanger, tisser des liens, booster sa créativité. En Cité Ardente, l’Office Café surfe sur cette vague-là. Il s’agit en fait du premier espace, mi-bar, mi lieu de coworking, où l’on ne paie pas sa consommation comme dans un café classique, mais bien un forfait correspondant au temps que  l'on y reste. On peut y aller pour se détendre, faire du business et aussi de jolies découvertes. En ce moment, par l’exemple, l’Office Café expose le photographe liégeois Gilles Lemoine. Un rendez-vous à ne surtout pas manquer. Office Café, rue Souverain Pont, 26.

 

Marie Honnay

Marie Honnay, journaliste mode, a un gros penchant pour les labels belges et le cuir à toutes les sauces. Sa fashion-fixette: vider son dressing tous les mois pour ne garder que ses pièces fortes du moment et trouver son bonheur illico en ouvrant son placard (tôt) le matin.

Plus d'articles de Marie ici.