Home Lifestyle Gastronomie Le thé, tout un art
Le thé, tout un art

Quoi de plus agréable qu’un bon thé? Surtout lorsqu’il est préparé dans les règles de l’art. On vous explique comment procéder.

Préparer le thé: l’art et la manière

L’eau a une importance majeure dans la réalisation d’un bon thé: l’eau du robinet est trop calcaire, filtrez-la ou utilisez de préférence l’eau de source. Commencez par échauder la théière (choisissez-la à filtre) en y versant l’eau bouillante, dite d’annonce.

Retirez cette première eau au bout de quelques minutes. Dans le fond du récipient, déposez la quantité de feuilles de thé voulue (comptez 2 à 3 g par tasse, 5 g pour les thés légers, les thés verts et les thés blancs). Les vapeurs restantes vont aider les feuilles à s’ouvrir et à libérer leurs parfums.

Versez l’eau de la préparation à la juste température et non bouillante, ce qui casse les arômes.

  • 70 à 80 °C pour le thé vert;
  • 80 à 85 °C pour le thé blanc;
  • 85 à 95 °C pour l’Oolong;
  • 90 °C pour le thé noir.

Attention à ne pas brûler les feuilles: arrosez délicatement leur pourtour d’un jet mince. Laissez infuser 2 ou 3 minutes.

Bon à savoir: un thé infusé moins de 3 minutes est plus stimulant qu’un thé infusé de 3 à 5 minutes. En effet, après le début d’infusion, les tanins se développent  et dissolvent la théine.

Côté matière, l’idéal est le verre, la porcelaine fine ou la terre cuite de grande qualité, le but étant de laisser respirer les feuilles de thé. La fonte, à cet égard, est à éviter car elle étouffe le végétal.

Servez le thé dans la tasse, laissez refroidir un peu et buvez dans la foulée.