Le mois de décembre est un mois terriblement stressant pour les gourmands: ils doivent trouver LA bûche de Noël. Celle qui comblera leur palais délicat et leurs attentes de gourmet.

Existe-t-il un choix plus délicat que celui de la bûche? C’est elle qui définira le bon déroulement de votre repas, c’est elle qui clôturera votre dîner avec gourmandise. Le met dont tout le monde se souviendra car il aura précédé l’ouverture des cadeaux… C’est elle qui fera de votre dîner de Noël, un repas de grand chef ou un échec gustatif. Fruitée ou chocolatée? Glacée ou pâtissière? Osée ou traditionnelle? Maison ou traiteur? Vous la sentez, la terrible pression? Pour vous aider, on vous a sélectionné quelques bûches qui feront saliver vos invités!

Les plaisirs glacés

Chaque année, Capoue sort une large sélection de bûches glacées, une solution idéale après un copieux repas. Bûches fruitées à la framboise et au fruit de la passion, bûches légères au lait d’amande et à la framboise ou version gourmande au caramel et sel de Guérande: à chaque envie, sa saveur idéale.

  • Capoue, 3 ou 6 p, à 19€ et 35€.

Les douceurs glacées et gourmandes de Picard

Une bûche Pavlovla, un dessert Mille et une nuit au miel et à la figue, un gâteau glacé à l’américaine avec du chocolat et des noix de pécon: le maître du surgelé de luxe Picard s’est inspiré des saveurs du monde entier pour ses recettes de bûches. Design léché et large palette de saveurs: tout le monde trouvera sa bûche fétiche!

  • Picard, 600g (8 parts), 14,95€

L’irrésistible Noël de Pierre Marcolini

Deux bûches ont été imaginée par le maître chocolatier. Les gourmands craqueront pour la version chocolatée renfermant un biscuit misérable aux amandes, un praliné croustillant aux noisettes du Pièmont et une mousse légère au chocolat noir Maison. Le tout habillé par des grelots de chocolat noir Maison et des petits grelots au praliné nougat à la fleur de Sel de Maldon. CANON, n’est ce pas? Les palais fruités craqueront pour la bûche zéphyr, aux notes de framboise, de rose et de fruit de la passion. Vous célébrez Noël sans votre famille ou vous avez un petit appétit? Le chocolatier a également prévu une déclinaison de desserts individuels.

  • Pierre Marcolini, 6/8 personnes, 45 €

Les bûches des Tartes de Françoise

Non, l’enseigne réputée pour ses tartes sucrées et salées ne se limite pas à ces mets! Les Tartes de Françoise ont également imaginé trois bûches cette année. Une version fruitée à base de mangue et de passion, une traditionnelle au chocolat et à la vanille et enfin un praliné café onctueux.

  • Les Tartes de Françoise, 4 ou 8 personnes, 20 ou 40 €

Les bûches de choc de ROB

Rob présente son « Duo de Choc », un biscuit chocolat avec une mousse à base de  chocolat Saint-Domingo, d’une couche de crème brûlée vanille et une délicieuse feuillantine pralinée caramel. Pour ceux qui souhaitent plus de légèreté, il existe une version à base de biscuit amandes, mousse caramel et riz au lait. Pour laquelle allez-vous craquer?

  • ROB, 35,40 euros pour 6 personnes

Les bûches chocolatée de Benoit Nihant

Le chocolatier liégeois va combler les fanas de chocolat avec deux bûches on ne peut plus gourmandes. Sur le ring, à notre gauche, se trouve l’Intensément Chocolat, qui comme son nom l’indique se compose de mousse de chocolat, brownie et d’un croustillant chocolat grué de cacao. De l’autre côté du ring, une bûche chocolatée et fruitée avec des notes d’orange et un praliné noisettes.

  • Benoît Nihant, 25 ou 37,5 euros pour 4 ou 6 p.

Les douceurs de Saint-Aulaye

La célèbre boulangerie bruxelloise a imaginé une collection festive et gourmande composée de bûches, roulés et madeleines. Au menu cette année, un roulé à la crème, une bûche moka, une bûche fruitée à la framboise et au citron, et une bûche chocolat/noisettes et caramel beurre salé.

  • Saint-Aulaye

Plus de bonnes adresses