Après un été ensoleillé, les batteries sont rechargées. Pour continuer sur cette bonne lancée, suivez ces astuces pour booster votre énergie.

01

Prenez conscience de votre assiette

Ce que l’on mange a un impact direct sur notre forme. On connaît toutes cette sensation désagréable de lourdeur après un repas trop riche. Le premier pas pour booster son énergie, c’est de prendre conscience de ce que l’on mange. Pour se faire, vous pouvez tenir un journal alimentaire (si vous êtes très branchée 2.0 on vous conseille des applications comme Yazio, très pratique pour en savoir plus sur le contenu de son assiette et faire attention).

02

Supprimez ces ingrédients…

Si vous prenez un repas trop riche en glucides (pain, pâtes, pommes de terre ou riz blanc) suivi d’un bon dessert, il y a de fortes chances que vous ayez envie de faire une sieste dans l’heure qui suit. Ce coup de fatigue est lié à l’élévation brusque du niveau de sucre dans le sang et à sa chute, tout aussi brutale. Le risque est de compenser ce «coup de barre» en reprenant du sucre et de tomber dans une spirale infernale qui mène tout droit au diabète…

03

… et remplacez-les par ceux-ci

Pour éviter cet écueil, il est préférable de faire l’impasse sur les aliments à indice glycémique élevé: plutôt que du pain, des pâtes ou du riz blanc, choisissez les versions complètes, plus rassasiantes, ou encore du quinoa ou des patates douces. Si l’envie d’un petit des- sert est trop forte, le mieux est de l’associer à des protéines maigres (un yaourt, par exemple) ou à des fibres, pour ralentir l’absorption du sucre par l’organisme. Pour préserver votre forme et votre capital musculaire, combinez les bonnes protéines et les bonnes graisses. Non seulement elles apportent une grande sensation de satiété, mais en plus elles libèrent de l’énergie sur la durée.

« Soyez attentive aux sucres cachés: on en trouve dans pratiquement tous les aliments transformés. L’idéal? Cuisiner soi-même avec des produits frais »

04

Démasquez les sucres cachés!

Soyez attentive aux sucres cachés: on en trouve dans pratiquement tous les aliments transformés, pas seulement dans les biscuits et les desserts, mais aussi dans les sauces, les soupes, les charcuteries, les vinaigrettes… L’idéal? Cuisiner soi-même avec des produits frais!

05

Allez y en douceur

Ne cédez pas au découragement: les petits changements peuvent faire une grande différence sur le long terme. Il vaut mieux y aller progressivement plutôt que tout bouleverser en un jour. Et peu importe votre âge, il n’est jamais trop tard pour apprendre à manger plus sainement.

Cover: (c)Unsplash

Gardez la forme!