Home Lifestyle Gastronomie Des bulles Bernard-Massard pour les fêtes!

Des bulles Bernard-Massard pour les fêtes!

Des bulles Bernard-Massard pour les fêtes!

Les fêtes de fin d'année méritent des bulles! Avoir Bernard-Massard sous la main, c'est immortaliser les bonheurs du quotidien de la manière la plus pétillante qui soit. Faites sauter les bouchons, les fêtes arrivent dans les foyers!

Les vins Bernard-Massard doivent leur réputation à un visionnaire, Jean Bernard-Massard. Ce jeune et brillant œnologue a fait ses premières gammes en Champagne où il officiait en tant que chef de cave.

De retour au Luxembourg en 1921, il est mû par une idée fixe: les terres bordant la Moselle (42 kilomètres entre Schengen et Wasserbillig) ont un énorme potentiel viticole insuffisamment mis en valeur.

LA CHASSE AUX IDÉES REÇUES

Les vins effervescents ne sont pas reconnus pour leur qualité.

Faux. L’ensemble de la production de Bernard-Massard fait régulièrement l’objet de récompenses octroyées par les jurys des concours internationaux les plus prestigieux: les «Vinalies Internationales de Paris», le «Concours National des Crémants», le «Concours Mondial de Bruxelles», l’«International Wine and Spirit Competition, London» ou encore «Mundis Vini» en Allemagne figurent au tableau de chasse de Bernard-Massard. Et la liste est loin d’être exhaustive… Sans oublier que la maison fait partie depuis 1945 du cercle restreint des fournisseurs de la cour du Grand Duché de Luxembourg et a obtenu la norme ISO 9001-2000 il y a près de 10 ans.

Bernard-Massard n’est qu’un « simple » mousseux.

Faux. La méthode employée par l’élaborateur luxembourgeois est la même que celle appliquée en Champagne. Cette méthode, désormais appelée «traditionnelle», consiste en l’élaboration de chaque bouteille individuellement (deuxième fermentation en bouteille, remuage,…). Les caves Bernard-Massard peuvent se targuer d’un système de remuage et de dégorgement entièrement automatisé. Crime de lèse-majesté? Pas du tout. Le remuage automatisé est largement utilisé par tous les élaborateurs du monde, Champagne comprise. Cette étape de la production n’a qu’un seul objectif: rassembler les levures contenues dans le vin le plus rapidement et parfaitement possible dans le goulot de la bouteille.

Le mousseux ne peut pas s’appeler Champagne à cause de sa qualité inférieure.

Faux. Quelle que soit sa qualité, le vin mousseux non champenois est souvent a priori considéré comme inférieur en qualité. En effet, il existe de nombreux vins effervescents très bons marchés et de qualité très variable, ce qui tire en général la catégorie vers le bas et nuit à l’image des meilleurs. Pourquoi les meilleurs mousseux ne peuvent-ils dès lors pas prétendre à l’appellation « Champagne »? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une appellation d’origine contrôlée. Il ne faut pas confondre méthode et origine. Par exemple, le Bordeaux et le Bourgogne sont réalisés selon la même méthode mais s’appellent différemment en raison de l’origine de leurs vins.

Source: Femmes d'aujourd'hui

Pour plus d'infos, visitez le site de Bernard Massard