Home Lifestyle Culture The Danish Girl un peu bruxelloise

The Danish Girl un peu bruxelloise

The Danish Girl un peu bruxelloise

Avec plusieurs nominations aux Oscars,  "The Danish Girl" de Tom Hooper est certainement le must-see de la semaine. Plusieurs scènes ont été tournées à Bruxelles. Par Joëlle Lehrer

Bruxelles est une ville très photogénique. Et cinématographique. Moins courtisée que Paris, elle a pourtant ses afficionados. Comme Tom Hooper, dont on avait déjà adoré "Le Discours du Roi". Pour "The Danish Girl", la vie du premier transgenre -le peintre danois Einar Wegener-, il fallait le décor des années 1926-1930.

Avec ses joyaux art déco, Bruxelles était the place to be pour de nombreuses scènes. Matthias Schoenaerts, qui campe l'agent d'artistes et ami du peintre danois, a rendez-vous avec Alicia Vikander, la femme du peintre et peintre elle-même, au café La Mort Subite. On les voit arpenter ensemble -les Galeries St-Hubert. La Maison Horta a également servi de décor. Et le Parc Royal -près de son kiosque à musique- est l'endroit où Eddie Redmayne, la big star du film, est tabassé par deux gars complètement homophobes.

Naturellement, même si Bruxelles était absente de cette fiction, je vous recommanderais quand même d'aller la voir. Pour l'histoire et pour l'incroyable performance d'Eddie Redmayne.

-"The Danish Girl" de Tom Hooper sort le 20 janvier.