Notre journaliste Juliette Goudot dévoile ses 3 coups de cœur ciné à découvrir sur grand écran en janvier.

1« A Monster calls » de Juan Antonio Bayona

On ressort ébloui et secoué de cette fable fantastique signée Juan Antonio Bayona, mettant en scène un jeune garçon de 13 ans (l’ultra-émouvant Lewis MacDougall) qui se réfugie dans l’imaginaire et les cauchemars pour faire face au cancer de sa mère. Le clou du film? Un arbre magique, qui a la voix de Liam Neeson (Le Monde de Narnia). Superbement animée (les scènes de contes à l’aquarelle), cette fable enchanteresse et sauvage touche au cœur.

  • EN SALLES LE 4 JANVIER.

2« Baccalauréat » de Cristian Mungiu

Chronique sociale d’une Roumanie contemporaine rongée par la corruption, Baccalauréat s’impose comme le combat émouvant d’un père pour sa fille, violemment agressée le jour de ses examens. Jusqu’où ira-t-il pour qu’elle réussisse? Après le bouleversant 4 mois, 3 semaines, 2 jours (un avortement sous le régime de Ceaucescu — Palme d’or du festival de Cannes 2007), Cristian Mungiu confirme qu’il est l’un des grands cinéastes européens actuels.

  • EN SALLES LE 21 DÉCEMBRE.

3« Gold » de Stephen Gaghan

La ruée vers l’or version 2017. Adepte des «performances à oscars», l’ex-playboy de Hollywood (passé des comédies romantiques à la série True Detectives et à des films comme Dallas Buyers Club, pour lequel il a obtenu l’Oscar du meilleur acteur en redneck texan atteint du sida), Matthew McConaughey s’annonce impressionnant dans le rôle de Kenny Wells, chercheur d’or des temps modernes perdu dans la jungle indonésienne. Une fable contemporaine signée Stephen Gaghan (Syriana) sur l’attraction du pouvoir et de la richesse, toujours à double tranchant.

  • EN SALLES LE 4 JANVIER.

Plus de culture: