Mater toutes les comédies romantiques de Noël signés Netflix en une semaine: tel est l’ambitieux (et suicidaire) objectif que s’est fixée notre journaliste. Ne craignant pas l’avalanche de clichés et l’overdose de chocolat chaud, elle s’est empiffrée de comédies romantiques et a plongé tête la première dans l’esprit de Noël. Entre futurs classiques et ode au célibat, voici son classement.

PS: vous avez repéré qu’un film manquait à cette sélection? Il est possible qu’il ait été ajouté après la rédaction de cette article ou qu’il ait échappé aux algorithmes de notre Netflix! Laissez-nous un commentaire sur Facebook, nous l’ajouterons asap à cette sélection!

Christmas With You 3,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Une jeune pop star déjà has been doit écrire une chanson de Noël pour sauver sa carrière.

Verdict : Un perso principal assez détestable qui coche toutes les cases du cliché de la popstar neu-neu obsédée par les likes et son poids (mention spéciale à la phrase ode à cet ingrédient sous-côté qu’est la salade : « quand tu passes des jeunes pousses à la roquette, ça change complètement ta semaine », quelle prose.) Faites nous (et vous) plaisir, matez une nouvelle fois le come-back avec Drew Barrymore et notre bon vieux Hugh Grant, il s’agit littéralement de la même intrigue avec l’humour british de Hugh et ses mythiques déhanchés en bonus.

Noël Grâce à elle 3,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Refusant d’avouer à sa famille qu’il s’est fait tromper par son ex, Carlinhos demande à une inconnue de se faire passer pour sa copine auprès de sa famille.

Verdict : Cette comédie brésilienne peut compter sur des protagonistes pétillants et dynamiques (particulièrement Graça), mais il faut reconnaître, qu’en plus d’une intrigue vue et revue, le film se veut assez lourdingue. Les gags sont lourds du début à la fin, nous empêchant de ressentir la moindre émotion. Je vais être honnête, je n’ai pas pu arriver au bout!

Un Noël en Californie 4,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Un gamin pourri gâté doit séduire une fermière en vue d’acquérir son terrain pour obtenir une promotion dans l’entreprise multinationale familiale, esprit de Noël es-tu là?

Verdict : Les premières minutes dressent le portrait d’un blaireau de haut niveau qui plaque sa copine via messagerie vocale, enfonce ses écouteurs dans ses oreilles quand vous lui parlez et pique des vêtements dans la caisse destinée aux plus démunis car il a tâché sa chemise de marque avec son café. Père Noël va avoir du travail pour rendre cette comédie romantique potable. S’il gagne 5 points de karma en aidant une vache à accoucher, il en perd 10 avec son discours digne d’un enfant de 5 ans “l’argent, c’est cool”, pourquoi tu ne vends pas “ta ferme à vaches?”. Mention spéciale à Miss niaise (dont on a déjà oublié le nom) qui ne vérifie même pas l’identité de ses employés alors qu’ils sont clairement louches et qu’elle sait pertinemment qu’un multimillionnaire doit lui rendre visite aujourd’hui pour acheter son terrain. Ouvre les yeux, bon sang! Bon, nous ne sommes pas inhumaines, nous avons quand même été émues par cette petite famille frappée par le deuil et la maladie qui se démène pour assurer la survie de leur ranch. Netflix en a fait une suite, mais on préfère passer notre chemin pour voir les films de Noël suivants.

Noël à Snowfall 5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Une gamine pourrie-gâtée est envoyée dans un trou perdu par son père afin d’apporter des lettres à son plus ancien collègue (oui, il n’a pas compris l’utilité et le fonctionnement des mails). Si elle réussit cette mission enfantine, son père lui lègue l’entreprise familiale (rien que ça). Elle y découvre l’esprit de Noël et le sens du travail.

Verdict : C’est le scénario fétiche de Netflix on dirait, un(e) milliardaire apprend le vrai sens de la vie en cachant son identité. Scénario pas transcendant, personnages caricatures et intrigues qui se devinent dès les premières secondes: on ne va pas vous mentir, Noël à Snowfall ne restera pas dans les annales des films de Noël, cependant l’ambiance festive qu’il dégage – la préparation de petits biscuits, l’entraide, le cadre pittoresque et les décorations lumineuses à foison – nous aide à survivre à ce visionnage. Loin d’être transcendant, ce film ne représente pas non plus une torture.

Il croit au Père Noël 5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Elle trouve le mec idéal. Bienveillant, attentionné et généreux vis à vis d’elle et de sa fille. Le hic? Il croit littéralement au Père Noël.

Verdict : Ce film nous a longtemps laissé dubitatives, l’intrigue est assez originale, cependant les personnages principaux sont d’une platitude déconcertante. À force de les présenter de manière manichéenne – elle déteste Noël et lui en est complètement gaga -, les personnages paraissent très plats. Difficile d’apprécier Lisa tant elle juge son nouveau compagnon et se moque de son amour pour les fêtes de fin d’année et des activités qui le rendent heureux. Il a bien le droit de décorer sa maison comme il l’entend non? Et puis il faut vraiment vivre dans une caverne pour confondre une branche de gui et de la coriandre… D’un autre côté, si Tom a toute notre sympathie au départ, son obsession de Noël devient vite envahissante et étouffante. Cette opposition constante devient redondante et ne laisse place à aucune autre intrigue. Cependant, on ne peut qu’apprécier la grande tolérance autour des croyances de chacun.

Un Noël tombé du ciel 5,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Une assistante parlementaire a pour mission de se rendre sur une base militaire des Tropiques en vue de faire un rapport et de couper leur budget.

Verdict : Mouais. On aime bien l’idée d’un Noël sous le cocotiers, mais ce film ne casse pas trois pattes à un canard. On est dans le cliché de la nana obsédée par son taff et sa carrière qui va tomber sous le charme d’un soldat au coeur tendre. Vu, vu et revu. Le film n’est pas mauvais, on aime bien le gecko porte-bonheur, ses valeurs, le casting et le fait que cette histoire s’inspire de faits réels (soit une mission militaire qui existe depuis 1952 et qui est désormais assurée par trois pays soit les Etats-Unis, le Japon et l’Australie), mais il n’en demeure pas moins très plat.

Livré avant Noël 5,5/10

L’intrigue : Suite à une “erreur d’encodage” (traduisez un patron pervers qui veut que son employée passe une journée de m… parce qu’elle a rejeté ses avances), une livreuse de colis et un homme d’affaire se retrouvent à sillonner la ville afin de rapporter les bons colis à leurs vrais destinataires.

Verdict : Déconcertant, du début à la fin ce film de Noël polonais m’a décontenancée. Le pitch est original, il en va s’en dire, et il entraîne toute une série de quiproquos (parfois un poil lourdingues) un peu dans le style des films français des années 70-80. Chaque colis est une bonne excuse pour nous raconter une histoire d’amour différente. Si on salue l’originalité du scénario, on doit cependant reconnaître que cette comédie de Noël sort des sentiers battus à tel point qu’il ne répond pas vraiment à nos attentes. Si vous attendez d’un film de Noël des décorations à gogo, une grande chaleur humaine et des histoires d’amour avec un grand A, Livré avant Noël va vous décontenancer. Même si on adore la relation entre Marysia et son fils, le film manque finalement de magie pour être cataloguer de film de Noël classique. On met donc la moyenne plus un demi-point pour l’originalité.

Noël tombe à pic 6/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Une héritière pourrie gâtée veut réussir par elle-même. Après une demande en mariage foireuse, elle souffre d’amnésie et découvre les “charmes d’une vie plus simple”.

Verdict : Aaaah cette bonne vieille amnésie de Noël qui facilite la vie des scénaristes de comédies romantiques. Vous l’aurez compris, on n’est pas dans la catégorie des scénarios les plus originaux et la fin se devine dès les premières minutes, cependant on ne peut qu’être fan du retour de notre Lindsay Lohan adorée, de sa maladresse et de ses nombreuses tenues excentriques. Un moment assez plaisant qui le serait davantage si son envahissant fiancé ne faisait pas partie de l’histoire.

Un safari pour Noël 6/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Mauvaise surprise pour Kate: alors qu’elle pensait vivre une deuxième lune de miel avec son époux, il lui dit qu’il veut divorcer. Du coup, elle part toute seule pour un safari en Zambie (tout est dit dans le titre).

Verdict : Un film de Noël un peu plat qui est clairement sauvé par les superbes paysages et la présence de nos amis les éléphants. Ce sont eux les vraies star du casting! On regrette un peu l’intrigue pauvre que l’on devine (trop) rapidement et les déclics qui n’ont pas de sens. Celui qui nous a le plus énervé? Vous vous en doutez – on ne sais même pas si on peut  appeler ça un spoil – Kate doute à un moment et retourne vivre à New-York. Ce qui lui donne envie de revoir ses amis à trompe? Ce n’est pas quand elle apprend que son chéri à des soucis financiers, ce n’est pas non plus quand il lui envoie un magnifique tableau d’elle avec les éléphants, mais quand elle aperçoit un fond d’écran tout moche avec une quote nunuche que l’on retrouve partout sur Instagram et qu’une cliente lui demande de renouveler la prescription d’anti-dépresseurs pour son clebs, sérieusement Kate? Un film passable qui va rapidement tomber dans l’oubli, mais on ajoute un demi-point pour la sensibilisation au sujet de l’extinction des éléphants.

A Christmas Prince 7/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Une journaliste est envoyée en reportage pour enquêter sur le nouveau monarque de la famille royale d’Aldovie.

Verdict : Le film rassemble des ingrédients très appréciés des films de Noël: une famille royale, une journaliste débrouillarde un poil trop curieuse, un palais féérique entouré de belles forêts enneigées et un esprit de Noël qui règne en maître. Le film est assez agréable, même si l’intrigue fait un peu “déjà vu”. Cependant, on apprécie le caractère fort de certains personnages de second plan comme la jeune princesse Emily qui enrichissent l’histoire. Un moment agréable gâché par deux malheureuses suites.

Un château pour Noël 7/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Une écrivaine pète un câble et tue un personnage très apprécié du public. Pour fuir la colère de ses fans, elle se rend en Ecosse sur les traces de son père…

Verdict : On adore le point de départ! Fraîchement divorcée après des années de mariage, Sophie, une écrivaine célèbre, tue un de ses personnages principaux dans son roman et explose en plein prime-time – une séquence filmée avec la grande Drew Barrymore, s’il vous plaît. Ensuite, on tombe malheureusement dans le film de Noël plus plan-plan, mais pas désagréable pour autant. Elle rencontre un châtelain bougon et l’intrigue coule de source sans vraiment nous surprendre. On apprécie bien évidemment le cadre, l’explosivité de Sophie, le cadre Noëlique, la présence de notre chère Drew ainsi qu’un chouette comité d’amis ayant chacun une personnalité assez forte et atypique. On apprécie le fait que les personnages soient bien exploités.

La Princesse de Chicago 7,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Une pâtissière découvre qu’elle est le sosie d’une Duchesse. Elles échangent leur vie pour quelques jours.

Verdict : Bon, étant fan de pâtisserie, je dois reconnaître que Netflix a touché ma corde sensible, mais je vais essayer de rester objective! Certes le coup du “je trouve mon sosie par hasard et on échange nos vies” est un vieux classique des fêtes de fin d’année, mais il n’en demeure pas moins parfaitement exécuté: les personnages sont attachants, le quiproquo est rigolo et surtout les pâtisseries de Noël nous font baver d’envie. La magie des fêtes est très présente et nous fait presque oublier la simplicité du scénario. Evitez de regarder les deux suites qui surfent malheureusement exactement sur le même concept en rajoutant une troisième Vanessa Hudgens… Même si on adore Vanessa, c’est un peu too much et le scénario est un peu lourd.

The Holiday Calendar 7,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Abby reçoit un calendrier de l’Avent de la part de son grand-père. Un superbe calendrier qui cache bien plus que de simples figurines en bois…

Verdict : La magie de Noël est omniprésente dans ce film: il faut dire qu’avec un calendrier de l’avent qui prédit l’avenir, une sorte d’horoscope bling-bling assez amusant, on peut difficilement faire plus magique! Le scénario est original même si l’histoire d’amour qui en découle se veut plus classique. C’est un moment agréable, on aborde des sujets tels que la friendzone, les relations entre soeur, la peur de se lancer et le fait de se retrouver coincé dans un boulot qu’on n’aime pas spécialement mais qui permet de nous apporter une certaine stabilité. Bref, des sujets qui nous parlent saupoudrés d’une bonne dose de magie et de neige.

The Noël Diary 7,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Un écrivain sexy célèbre et solitaire aide une inconnue à enquêter sur son passé pour retrouver sa mère biologique.

Verdict : On est loin du film de Noël classique, il aborde quand même des thématiques assez dures comme le syndrome de Diogène, le décès d’un jeune enfant, le divorce et il est aussi question de grossesse non désirée et d’adoption. Bref, un terreau qui paraissait peu propice à un film de Noël débordant de joie. Pourtant, le film trouve un certain équilibre entre esprit de Noël et blessures du passé. Un succès surprenant ponctué de quelques moments plus légers comme la voisine âgée devenue accro aux applications de rencontres. Un film qui s’éloigne des classiques de Noël, mais qui n’est pas désagréable à regarder. Seule critique? On a du mal à comprendre comment Rachel peut être fiancé à un blaireau pareil. On en parle de ce pseudo fiancé qui n’a pas envie que sa future épouse parte à la recherche de sa mère biologique… à cause du prix de l’essence? Red flag direct, s’il vous plaît.

Que souffle la romance 7,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue :  Célibataire depuis longtemps et irrité par la pression familiale, Peter demande à son meilleur pote Nick de l’accompagner chez ses parents pour les fêtes. Le hic? Sa maman lui a prévu un blind date…

Verdict : ENFIN! La plateforme manquait cruellement de comédies de Noël mettant à l’honneur un couple homosexuel. On a eu un peu peur avec l’intro hyper centrée sur Instagram (bon on a quand même eu droit à quelques selfies qui arrivent de nulle part notamment après des discussions émouvantes), mais cette comédie se veut très rafraîchissante. On est autant séduite par le duo que par la famille (même si elle se veut parfois très envahissante, à l’image de la maman). L’intrigue “deux potes qui n’ont pas conscience de leur sentiment avant de voir l’élu de leur coeur avec quelqu’un d’autre” est malheureusement un peu vue et revue, mais cela ne gâche rien au film. On a passé un très bon moment!

L’alchimie de Noël 7,75/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Un chevalier du 14ème siècle effectue un voyage dans le temps par accident et débarque en 2019, à quelques jours de Noël.

Verdict : le scénario est loin d’être nouveau (traduisez, il s’agit d’un remake des Visiteurs version glamour), mais on ne peut s’empêcher d’apprécier cette comédie romantique légère et divertissante. Entre le charme de Cole (qui ne partage aucun point commun avec Jacquouille, à part peut-être celui d’héler les serveuses en les appelant ‘la gueuse’), le jeu de Vanessa Hudgens et leur mignonne histoire d’amour, cette comédie romantique passe très bien, une jolie manière de poursuivre ce marathon de films de Noël.

Holidate 8/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Lassés des fêtes et de la pression familiale, deux inconnus s’inventent des faux rendez-vous.

Verdict : Oubliez la magie de Noël: ce duo de célibataires déteste subir la pression des fêtes, du coup, ils trafiquent des rendez-vous pour tromper leur famille et se soutenir l’un l’autre. Le pitch n’est pas incroyablement original, mais il se veut très contemporain et il rompt avec le côté nunuche que peuvent avoir certains films de Noël. Il y a une véritable alchimie entre les deux protagonistes. Cependant, l’intrigue se devine aisément et on doit reconnaître que le film tombe parfois dans un humour un peu lourd et gras. Heureusement, Emma Roberts est là pour tirer le film vers le haut.

Flocons d’amour 8,5/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : Un film qui raconte plusieurs histoires d’amour de lycéens avec une bonne dose d’humour. Amour naissant, friendzone et rupture: Flocon d’Amour est un condensé de love stories, le tout avec un Noël à l’américaine en toile de fond!

Verdict : C’est un coup de coeur qu’on n’avait pas vu venir! Une sorte de Love Actually contemporain pour ado. Bien entendu, ce film ne dépasse pas le géant des comédies romantiques de Noël – il nous manque la petite larme à l’oeil, ce petit “ooooow” qu’on ne peut s’empêcher de lâcher quand on voit le pti Sam tout craquant tenter de séduire l’élue de son coeur tout en se remettant de la disparition de sa maman – cependant on apprécie les différentes intrigues qui explorent des sujets actuels et intemporels comme l’amour en ligne, la friendzone, le coming-out… Malgré le nombre de personnages, certains protagonistes sont assez bien exploités rendant le film encore plus touchant. Une ode à l’amour et à l’amitié qui souligne aussi l’importance de se faire respecter dans sa relation, un bien beau moment!

LoveHard 9/10

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’intrigue : La pauvre Natalie décide de traverser le pays pour rencontrer son crush virtuel, qui a malheureusement menti sur son identité. Résultat, elle débarque dans une famille d’inconnus qui pensent qu’elle est en couple avec leur fils.

Verdict : En voilà un scénario actuel et original (du moins pour les comédies romantiques de Noël). Ce film surfe sur un problème très fréquent à notre époque: les faux profils sur les applications de rencontres!  Les deux protagonistes décident alors de faire un pacte: Natalie accepte de jouer le jeu à condition que Josh l’aide à sortir avec le vrai gars des photos. Une comédie fun et originale, le tout avec une ambiance Noëlique qu’on adore! Son seul point négatif? Un scénario très prévisible, mais ce désagrément est vite oublié grâce au super casting (avec, notamment, la belle Nina Dobrev) et aux sujets qu’il met sur la table comme la compétition entre frères et soeurs ou les problèmes de confiance en soi.

*Aucun journaliste n’a souffert pendant le visionnage de ces films. La journaliste s’est prêtée, elle-même, à ce gavage de Noël et n’est pas devenue diabétique même après des vingtaines de chocolats chauds.

Vive les fêtes!