Plutôt hip-hop, rock ou pop française? Cet été, le cru musical est alléchant: notre journaliste Isabelle Blandiaux vous livre son top 3 du mois.

01

Loyle Carner – Yesterday’s gone

À 22 ans, il réinvente le hip-hop en y injectant des thèmes introspectifs, une bonne dose de poésie et de spleen, sur un flow doux mais dansant avec des samples soul/jazz. Originaire du Sud de Londres, Benjamin Coyle-Larner (son vrai nom) se confie sur la perte de son beau-père, les liens familiaux et le temps qui passe dans ce premier album débordant de sincérité. Loyle Carner joue en Belgique cet été et on sera au rendez-vous.

  • (CAROLINE)- À Couleur Café le 2/8 et à Dour le 13/7.
02

Bertrand Burgalat – Les choses qu’on ne peut dire à personne

Le plus inclassable des producteurs, musiciens, compositeurs et chanteurs français revient nous enchanter avec son univers doux-amer. Délicat et émouvant, son nouvel album est chargé de mélancolie sur un rythme électro-pop sophistiqué qui emporte, teinté, comme toujours, d’accents sixties/seventies. «Il pousse d’inutiles regrets / Au fond de nos jardins secrets.» Beau et stylé à la fois.

  • (TRICATEL)
03

Alt-J – Relaxer

Trois ans après This Is All Yours, le trio londonien revient avec un troisième album concis de 8 titres et 40 minutes aux tonalités très variées. Morceaux méditatifs et accents mystiques y côtoient balades intimistes, rock explosif, distorsions électro, chœurs rythmiques et mélodies grandiloquentes. Sans atteindre la magie et la cohérence du premier CD, cet exercice de style offre de beaux moments d’écoute.

  • (PIAS) – En concert à Rock Werchter le 2/7.

Plus de culture: