Un Moby fâché, une Agnès Obel toujours aussi envoûtante et un retour de Justice: c’est le top 3 musique de novembre de notre journaliste Isabelle Blandiaux!

1. AGNÈS OBEL – «CITIZEN OF GLASS»

Sommes-nous devenus des citoyens transparents comme le verre, à force de dévoiler nos vies sur les réseaux sociaux? La Danoise Agnès Obel est partie de cette question pour écrire son 3e album et réussit à nouveau à nous envoûter par la beauté émouvante et cristalline de sa musique qui nous renvoie au plus profond de nous- mêmes. Le successeur de l’intimiste Aventine est plus ample et plus puissant.

  • DISPONIBLE (PIAS)

2. JUSTICE – «WOMAN»

Xavier de Rosnay et Gaspard Augé font leur grand retour cinq ans après Audio, Video, Disco. Le disco/funk revisité est à l’ordre du jour de ce 3e album, précédé par un single imparable, Randy, tout en tempo, boucles rythmiques et sensualité grâce à la voix douce de Morgan Phalen (déjà présent sur le précédent opus). Parmi les autres collaborations, citons le London Contemporary Orchestra, dont le chœur se mêle aux sons électro sur plusieurs titres, pour l’ambiance et pour la danse.

  • SORTIE LE 18 NOVEMBRE (WARNER MUSIC)

3. MOBY & THE VOID PACIFIC CHOIR – «THESE SYSTEMS ARE FAILING»

Moby est en colère. Très en colère! Végétarien depuis 29 ans et activiste au service de la cause animale, il fustige, dans son dernier album, qu’il signe d’un nouveau nom, notre société de surconsommation et de surproduction industrielle. Le ton énervé est résolument rock, (post)punk, new wave, électro vintage. Un CD-manifeste comme un cri de révolte. «Change or die.»

  • DISPONIBLE (PIAS)

Plus de culture: