Home Lifestyle Culture Les 5 leçons des D6Bels Music Awards

Les 5 leçons des D6Bels Music Awards

Les 5 leçons des D6Bels Music Awards

Les Américains ont les Grammys, les Anglais les Brits, les Français les Victoires. Nous avons les D6Bels Music Awards… On était là. Par Joëlle Lehrer

Ce n'est pas tous les jours que les chanteurs et musiciens de notre Bruxelles-Wallonie sont à l'honneur. Quand cela se passe en Angleterre ou en France, la cérémonie des awards a lieu à Londres ou à Paris. A Bruxelles-Wallonie, cela se déroule à Liège. Leçon n°1: dans la pure tradition du Belge qui n'a pas la grosse tête, on aime se déployer en province. Et Liège a toujours eu un goût très sûr pour la fiesta.

On a tous en tête des travellings sur les red carpets où les stars en habits de soirée choisis par des stylistes de formule 1 passent et font un signe aux caméras, quand elles ne disent pas deux mots aux journalistes accrédités au red carpet. A Liège, le tapis est rose et quand on arrive, les artistes sont déjà à l'intérieur… Leçon n°2: il faut s'adapter au climat. A moins zéro, on ne court pas dénudée dans une tenue de créateur.

A Los Angeles ou à Paris, on embauche des acteurs comiques pour assurer la présentation des remises de prix. Leurs textes sont écrits par une armada d'auteurs de sketches. Et ces maîtres de cérémonie font le show. A Liège, c'est notre belle Joëlle Scoriels qui fait le job à elle toute seule. Leçon n°3: chez nous, on est multitalents et multitâches, toujours avec peps et sans chichis.

A Paris, quand les Victoires de la Musique se terminent, il est pratiquement deux heures du matin et on a dû fermer les yeux au moins deux fois vu qu'on ne se souvient pas du nom de la révélation féminine et celui du gagnant en musique électro. A Liège, on a Alice On The Roof en révélation de l'année et artiste solo de l'année et artiste Pure FM, Stromae en auteur-compositeur, clip de l'année et concert de l'année, Girls in Hawaii en groupe de l'année et album de l'année, Loïc Nottet en artiste Vivacité et hit de l'année, etc. Leçon n°4: à Liège, on réussit à avoir moins d'artistes qu'à Paris mais ils sont forts dans plein de catégories. Et l'after-party peut vraiment commencer avant minuit.

A Los Angeles, on se plaint du manque de diversité dans les nominations aux Oscars. Et Spike Lee boycotte la cérémonie. A Liège, Selah Sue et Arno viennent l'une chanter, l'autre recevoir un D6Bels Music Award d'honneur. Leçon n°5: on est petit, on ne va pas se diminuer davantage… Et Arno, si on ne l'invitait pas, on ne pourrait pas compter sur ses bons mots.