Home Lifestyle Culture Les 5 leçons de Beyoncé
Les 5 leçons de Beyoncé

Elle remplit presque entièrement le Stade Roi Baudouin un 31 juillet alors que la ville est vide. Elle est la reine incontestée du show. Je peux en témoigner, j’y étais. Par Joëlle Lehrer

Beyoncé: leçon n°1

Avoir la météo de fin juillet avec soi, c’est déjà un atout-maître. Alors qu’on sait que dans un stade, les parapluies sont interdits, Beyoncé a fait stopper les nuages de pluie loin du Heysel.

Pour régner, il faut avoir toutes les cartes en main, y compris celles qui sont incontrôlables. Beyoncé est née sous le signe de la chance.

Beyoncé: leçon n°2

Le dispositif scénique de ce Formation Tour est impressionnant. La scène est prolongée sur les côtés et devant, un catwalk comparable à celui de grands défilés de mode a été installé. Deux écrans géants et un énorme cube de 30 mètres de haut qui va renvoyer les images de Queen B sur trois faces (c’est pratiquement de la 3D…) complètent ce dispositif.

Pour nous en mettre plein la vue, la Queen n’a pas lésiné sur les moyens techniques. Parce que ce n’est pas ce que ça coûte qui compte mais ce que cela rapporte.

Beyoncé: leçon n°3

Je cherche où sont les musiciens. Cela me prendra du temps. Finalement, je comprends que tout le band est relégué sur les côtés. Uniquement des femmes. Une sacrée batteuse, d’ailleurs qui me rappelle les bonnes heures de Sheila E. Les choristes sont de fameuses gaillardes, elles aussi. Mais le plus impressionnant et le mieux mis en valeur, c’est cet ensemble de quinze danseuses. Toutes des bombes.

La touche féministe de Beyoncé, c’est aussi et sans doute surtout, d’avoir un band et un ballet 100% féminin. Bee est la female boss par excellence.

Beyoncé: leçon n°4

Elle aligne ses hits et ses nouveaux titres à la perfection. A l’aise dans le gospel, d’où elle vient, la soul, le r’n’b, la pop, le rap, un peu moins le rock. Elle renonce à chanter « Single Ladies », mais rend hommage à Prince.

Beyoncé domine (pratiquement) tous les genres. Dix-neuf ans dans la musique, ce n’est pas rien comme durée d’apprentissage et elle veut encore apprendre.

Beyoncé: leçon n°5

Queen B change régulièrement de tenue. Pendant ces changements, des clips et petits films sont diffusés. Cela ralentit un peu le tempo, donne un coup de mou, mais c’est pour mieux rebondir ensuite. Son look de base, un body avec volants et/ou paillettes et des cuissardes. Un peu comme Shakira…

Le dresscode d’une queen de la bombe est simplissime mais il faut savoir le porter. Beyoncé est toujours sexy sans jamais être vulgaire.

PLUS DE BEYONCE