« 13 reasons why », c’est le nom de la nouvelle série Netflix produite par Selena Gomez, à propos du harcèlement scolaire. Zoom sur ce nouveau programme phénomène.

Une série phénomène

Diffusée depuis le 31 mars sur Netflix, la très attendue série « 13 reasons why » – produite par Selena Gomez – n’a reçu que des bons retours de la part de la presse et du public international. Cette teen-série dramatique raconte l’histoire de Clay Jensen (Dylan Minnette) et de son amie Hannah Baker (Katherine Langford) dont il était amoureux mais … qui vient de se suicider. La jeune fille était victime de harcèlement scolaire, ce qui l’a poussée à commettre l’irréparable. Ses raisons? Clay va les découvrir tout au long de la série grâce à des cassettes que Hannah a pris soin d’enregistrer avant de se donner la mort. 13 cassettes, 13 raisons, 13 personnes qu’elle juge coupable de son profond mal-être. « Installe-toi bien, car je vais te raconter l’histoire de ma vie. Ou plutôt pourquoi ma vie s’est arrêtée », annonce-t-elle. « Et si tu écoutes ceci, tu en es l’une des raisons. »

Un thème universel

Si la série est un tel phénomène, c’est certainement grâce au thème qu’elle aborde, mais surtout à la manière dont celui-ci est abordé. « 13 reasons why » évoque le thème du harcèlement scolaire directement, respecte l’intelligence du public et ne le noie pas de romance pour mieux faire passer la pilule amère de la vie réelle. On parle surtout du harcèlement qui ne se remarque pas directement, mais qui atteint tout autant les victimes. Des remarques qui semblent anodines mais qui blessent terriblement. « La plus petite chose que vous faites peut affecter quelqu’un de manière significative« , confie Katherine Langford. « 13 reasons why » aborde aussi d’autres sujets comme la culpabilité et comment on essaye de s’en débarrasser, les abus sexuels et l’impunité qui suit, le deuil, la fragilité de l’adolescence et enfin, le suicide. Une série pour adolescent, certes, mais qui devrait également être vue par des adultes, principalement les parents et les professeurs.

Libérer la parole

La série « 13 reasons why » n’est pas simplement un thriller pour divertir le public. Son but principal: sensibiliser les jeunes à la problématique du harcèlement scolaire et à celle du suicide. « Nous espérons qu’avec cette série, nous arriverons à sensibiliser le public, en particulier les jeunes », explique Katherine Langford. Elle poursuit: « Si le show peut aider les ados qui s’identifient à Hannah ou qui s’identifient à ce qu’elle ressent, à se sentir moins seuls, ce serait une chose incroyable. J’ai l’impression que la série a le potentiel pour créer du débat, changer la façon dont nous voyons les choses, sensibiliser les gens et leur entourage. » D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, depuis la diffusion de la série, la parole se libère. Les victimes de harcèlement scolaire décident, elles-aussi, de partager leur histoire, leurs expériences. Elles veulent avant tout montrer aux autres victimes qu’elles ne sont pas seules, qu’elles peuvent s’entraider. Une série assez difficile donc, mais plus qu’utile.

Addiction séries: