Comme dans la vie réelle, le monde du cinéma connaît également des inégalités hommes-femmes. Des chercheurs se sont penchés sur la question des dialogues…

Ce n’est pas une surprise, Hollywood souffre aussi des inégalités homme-femme. Une équipe de chercheurs a décidé de quantifier cette différence en étudiant les dialogues des films. Verdict? Ces messieurs parlent deux fois plus longtemps que leurs homologues féminins.

7.000 scripts analysés

Pour arriver à cette constatation, les étudiants en ingénierie de l’University of Southern California ont analysé en profondeur plus de 1.000 scripts différents. Au total, ils ont comparé plus de 7.000 personnages et près de 55.000 dialogues. Et, malheureusement, les résultats sont sans appel: 70% des dialogues sont récités par des acteurs masculins. « Les hommes avaient plus de 37.000 dialogues, alors que les femmes en avaient à peine 15.000« , explique un des chercheurs. Une inégalité qui est également liée au fait qu’on voit davantage d’acteurs que d’actrices à l’écran. « On dénombre 2.000 personnages féminins, pour presque 4.900 personnages masculins », affirme-t-il.

Mais ce n’est pas tout! Les chercheurs ont aussi observé le contenu de ces dialogues et il s’avère qu’il existe de nombreux clichés. Mais ils ne concernent pas que les femmes! Ainsi, les hommes seraient plus vulgaires que ces dames. « Les caractères féminins ont tendance à être plus positifs, avec l’utilisation d’un langage visant à réunifier et avec des valeurs familiales, alors que les dialogues récités par les acteurs masculins contiennent plus de mots liés à l’accomplissement, la mort et plus de jurons que ceux destinés aux femmes. »

Peu de femmes dans l’équipe

Cette différence n’est pas seulement liée au nombre d’actrices; un autre facteur influence les films: la présence de femmes dans l’équipe. Malheureusement, les chercheurs ont constaté qu’il y avait sept fois plus d’auteurs masculins que féminins, 12 fois plus de réalisateurs que de réalisatrices et près de 3 fois plus de producteurs que de productrices. Un constat sans appel, surtout lorsque l’on sait que les films qui possèdent une équipe de production plus féminine, montreraient davantage de femmes à l’écran. L’étude a en effet démontré que lorsqu’il y avait plus de femmes en coulisses (auteur, producteur, réalisateur, etc), la présence féminine sur les écrans augmente de 50%!

Poursuivez votre lecture

PARTAGER