Après Selena Gomez avec 13 Reasons Why, Netflix a décidé de collaborer à nouveau avec une star pour son nouveau film. Angelina Jolie vient de présenter « D’abord ils ont tué mon père » dont est la productrice et la réalisatrice.

Le génocide cambodgien vu par une enfant

Angelina Jolie : son film poignant pour Netflix à voir absolument

L’égérie de Guerlain a décidé d’aborder le génocide du Cambodge dans son dernier film. « First They Killed My Father » est réalisé, coécrit et coproduit avec le cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh. Pour l’occasion, ils se sont inspirés du best-seller autobiographique éponyme de Loung Ung. Publié en 2000, Loung Ung y livre son histoire d’enfant-soldat qui a dû abandonner sa famille et intégrer un camp de travail afin de survivre au régime totalitaire du Cambodge des années 70.

« Toute la journée, à chaque instant, mon estomac gronde comme s’il se dévorait lui-même »

Son récit émouvant et poignant raconte l’idéologie dictatoriale de Pol Pot, les meurtres commis par les Khmers rouges ainsi que les tortures, la famine, les humiliations qu’ils ont causées au Cambodge entre 1975 et 1979. Près d’1,7 millions de cambodgiens ont perdu la vie durant ce massacre. À l’instar de Loung Ung, Angelina Jolie perpétue le devoir de mémoire à travers ce film Netflix comme elle l’explique dans une des bandes annonces :

« L’histoire d’une guerre à travers les yeux d’une enfant, mais aussi l’histoire d’un pays. »

Un sujet qui lui tient à cœur

Si Angelina Jolie a déjà souvent évoqué la guerre dans ses films, comme dans « Au pays du sang et du miel » et « Invincible », l’histoire du génocide cambodgien revêt une signification personnelle pour elle. Après avoir tourné Tomb Raider dans les temples d’Angkor au Cambodge, la star engagée y a adopté son premier enfant Maddox Chivan.

« En fait, je voulais comprendre par quoi les parents biologiques de mon fils étaient peut-être passés. Je voulais mieux le connaître et mieux connaître son pays. »

Angelina a d’ailleurs déclaré au Guardian qu’après avoir lu le scénario, son fils a décidé de s’investir comme producteur de D’abord ils ont tué mon père. Afin d’apporter du réalisme et de l’authenticité au film, ils ont décidé de tourner en khmer, la langue officielle du Cambodge, et avec des acteurs locaux. Le film a été projeté en avant-première à Phnom Penh en février.

Angelina Jolie : son film poignant pour Netflix à voir absolument

Une bande annonce bouleversante

Pas de dialogues, mais des images de guerre haletantes suivant un enfant à un rythme effréné. A découvrir dès le 15 septembre sur Netflix :

Tout savoir sur Angelina Jolie: