Le retour du réalisateur de Black Swan, une ode chilienne à la transsexualité ou encore le parcours des militants pour la lutte contre le SIDA: notre journaliste cinéma Juliette Goudot vous livre son top 5 du mois de septembre!

01

« Ôtez-moi d’un doute » de Carine Tardieu

C’est la comédie fine et légère de la rentrée. Et franco-belge qui plus est! Signée Carine Tardieu (La Tête de maman) et portée par François Damiens et Cécile de France, le film interroge la question des origines et la puissance des sentiments à travers l’histoire d’un homme taiseux (Damiens) qui apprend soudain qu’il n’est pas le fils de son père. Et qu’il est en passe de tomber amoureux de celle qui pourrait être sa soeur…

  • EN SALLES LE 6/9.
02

« 120 battements par minute » de Robin Campillo

C’est le film qui a fait l’événement au dernier Festival de Cannes. Palme d’or du coeur des festivaliers, repartie avec le Grand Prix, cette fresque sociale sur les années sida en France signée Robin Campillo (Les Revenants et le touchant Eastern Boys) retrace le parcours militant de l’association Act Up, créée en 1989 et à laquelle Campillo a participé. Du cinéma français réaliste et social, porté par des acteurs sensibles (Nahuel Perez Biscayart et Adèle Haenel), empreint d’un néoromantisme politique qui bouleversera les amateurs du genre.

  • EN SALLES LE 23/8.
03

« Mother » de Darren Aronofsky

Darren Aronofsky (le réalisateur de Black Swan) revient avec un nouveau thriller horrifique présenté à la Mostra de Venise. L’histoire d’un couple tranquille (Jennifer Lawrence et Javier Bardem) perturbé par l’arrivée d’un couple plus âgé (Ed Harris et Michelle Pfeiffer). On compte sur le cinéaste new-yorkais pour faire surgir l’angoisse sous les fractures psychologiques.

  • EN SALLES LE 13/9.
04

« Patti Cake$ » de Geremy Jasper

Véritable conte de fées moderne, Patti Cake$ – premier film du réalisateur et compositeur américain Geremy Jasper, originaire du New Jersey – met en scène Patti (étourdissante Danielle MacDonald), une jeune femme blanche et obèse issue de l’Amérique «white trash» qui rêve de devenir rappeuse. Mais comment percer dans l’univers souvent misogyne et arriviste du hip-hop? La réponse avec ce film émouvant et drôle, à la fois ludique et cinglant, qui joue avec l’armoirie blingbling et catapulte avec grâce les codes de la comédie romantique. Le vrai coup de coeur du mois.

  • EN SALLES LE 30/8.
05

« Una Mujer fantastica » de Sebastian Lelio

Depuis qu’Una Mujer fantastica est sorti au Chili, Daniela Vega est devenue un emblème de liberté dans un pays en pleine transition sociale. L’actrice, transsexuelle, est l’âme de ce film sensible signé Sebastian Lelio (déjà auteur de Gloria en 2013) qui raconte l’histoire de Marina, jeune femme transgenre dont l’amant plus âgé décède soudainement dans ses bras. Rejetée par la famille conservatrice de celui qu’elle aimait, traitée comme une criminelle, Marina va devoir déployer une force morale hors du commun pour exister comme elle l’entend, dans cette tragicomédie aux échos très contemporains.

  • EN SALLES LE 6/9.

Plus de culture: