De Cate Blanchett en amante interdite aux animaux virtuels sublimes du Livre de la Jungle: côté ciné, 2016 nous a bluffé! Nos 5 coups de cœur en images.

Une année riche en ciné

Bluffée, intriguée, émerveillée… Cette année encore, le 7è art a réussi à nous émouvoir et à nous surprendre: 2016 fût une année riche en sorties ciné! Du drame à la comédie, voilà nos coups de coeur et favoris de l’année écoulée.

Nos 5 coups de cœur de 2016

« Carol » de Todd Haynes

Carol, interprété par la radieuse Cate Blanchett donnant la réplique à la belle Rooney Mara, est une histoire d’amour homosexuelle controversée. Le réalisateur Todd Haynes est parvenu à retranscrire brillamment, notamment par le biais de magnifiques clichés, cette Amérique puritaine des années ’50. Un mélodrame interprété la perfection par ce duo d’artistes poétique.

« Le Livre de la Jungle » de John Favreau

Adaptation développée par Walt Disney Pictures, Le Livre de la Jungle retrace les aventures du petit Mowgli au travers de cette jungle dangereuse. Des décors à couper le souffle, des personnages adorables, des animaux hyper réalistes élaborés grâce au procédé cinématographique de la « motion capture »… Un long métrage tout simplement époustouflant! Une relecture émouvante et réaliste qui a le mérite de redonner toutes ses lettres de noblesse au chef-d’oeuvre littéraire de Rudyard Kipling.

« La Danseuse » de Stéphanie di Giusto

Un film au service de l’art, un hommage gracieux à la danse…Si Soko y est fulgurante dans son rôle tourmenté, cruellement dévorée et habitée par sa passion, Lily-Rose Depp y est lumineuse, révélée au grand jour. Face à ce tableau peint et rythmé avec justesse, on ne peut qu’applaudir cette réalisation poignante et dévorante.

À lire aussi: découvrez la critique de « La Danseuse » par notre journaliste ciné Juliette Goudot.

« Captain Fantastic » de Matt Ross

Captain Fantastic est un film dramatique et incroyablement utopiste, brillamment joué par un Viggo Mortensen en père dévoué et anticonformiste. Une comédie décalée qui pointe du doigt une civilisation capitaliste devenue beaucoup trop matérialiste. Un film qui vous donne envie de tout quitter et de partir vivre en forêt.

« Demain tout commence » d’Hugo Gélin

Un jeu d’acteur une fois de plus brillamment réussi pour Omar Sy que l’on adore voir en père de famille. Sans attaches, Samuel (Omar Sy) voit sa vie basculer du jour au lendemain lorsqu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse son prétendu bébé de 3 mois, Gloria, sur les bras. S’en suit une histoire hyper attachante entre un père et sa fille. Une comédie dramatique drolatique, tendre, touchante et ultra émouvante. Sortez les mouchoirs!

À dévorer sur son canapé: