Les Oscars sont passés, on peut souffler! Et découvrir ces 5 sorties réjouissantes en salles, racontées par notre journaliste ciné Juliette Goudot.

01

« 20TH CENTURY WOMEN » de Mike Mills

Californie, 1979. Le cinéaste Mike Mills (Beginners) part à la recherche de la femme du 20e siècle à travers un portrait de sa propre mère, incarnée ici par la délicieuse Annette Bening. Une mère à la fois «obsolète» et progressiste, qui n’a pas vécu la révolution sexuelle mais qui décide de sensibiliser son fils ado à la «femme américaine moderne» avec l’aide de deux jeunes femmes (Greta Gerwig et Elle Fanning). Une comédie de mœurs tendre et fine, portée par un trio d’actrices généreuses.

  • 20TH CENTURY WOMEN, SORTI LE 1/3.
02

« NOCES » de Stéphane Streker

Attiré par le film noir (La Nuit nous appartient), le cinéaste belge Stéphane Streker s’empare ici d’un drame social élaboré à partir d’une histoire vraie: celle d’une jeune femme d’origine pakistanaise qui tente de résister à un mariage forcé. Construit comme une tragédie familiale, le film touche par son portrait à vif d’une femme écartelée entre liberté et tradition. Dans le rôle passionné de Zahira, la jeune Française Lina el Arbi est l’une des révélations du mois.

  • NOCES, EN SALLES LE 8/3.
03

« FENCES » de Denzel Washington

Denzel Washington repasse à la réalisation avec l’histoire édifiante d’un éboueur noir américain, adaptée d’une pièce d’August Wilson (prix Pullitzer), symbole de la lutte des Afro-Américains pour une meilleure reconnaissance sociale. Une pièce que Denzel a déjà rodée sur les planches de Broadway avec sa partenaire la puissante Viola Davis, dont la performance a été récompensée par l’Oscar du meilleur second rôle.

  • FENCES, SORTI LE 22/2.
04

« LION » de Garth Devis

C’est une histoire incroyable, mais vraie. Celle d’un enfant pauvre dans l’Inde des années 80, monté par erreur dans un train et adopté après des mois d’errance par une famille australienne aisée. Assailli par les souvenirs vingt ans plus tard, le jeune homme décide de retrouver sa «vraie» famille. Incarné d’abord par l’émerveillant Sunny Pawar, puis porté par l’acteur charismatique de Slumdog Millionaire (Dev Patel), aux côtés d’une Nicole Kidman transfigurée en mère adoptante, Lion, de Garth Davis, perce l’un des mystères de l’adoption en épousant le point de vue empathique de l’enfant, trop souvent passé sous silence.

  • LION, SORTI LE 22/2.
05

« PLANETARIUM » de Rebecca Zlotowski

Le monde entier la regarde, mais Lily-Rose Depp reste une énigme. 17 ans à peine et nouveau visage de la maison Chanel, la fille de Johny Depp et de Vanessa Paradis fait ses débuts au cinéma avec charme et humilité. Après La Danseuse, on la découvre en petite sœur lunaire de Natalie Portman dans Planetarium, long-métrage français signé Rebecca Zlotowski qui raconte l’histoire de deux sœurs spirites s’attachant à un producteur de cinéma juif dans la France de l’entre-deux-guerres. Un film historique ultra-féminin, doublé d’un hommage grave au cinéma, dans lequel Lily-Rose montre déjà l’étendue de son talent.

  • PLANETARIUM, SORTI LE 15/2.

CULTURE: