Entre bourde historique et moments émouvants, la 89è cérémonie des Oscars aura marqué les esprits: GAEL vous résume la soirée en images!

Vous travallez aujourd’hui et vous n’avez pas le temps de rembobiner la loooongue cérémonie des Oscars? Pas de panique: voici un petit résumé de la soirée avec les meilleurs (et surtout les pires) moments de cette édition 2017.

1. La boulette de Faye Dunaway

C’est le cauchemar de tout présentateur: se planter en direct et appeler le mauvais gagnant. Hier soir, au cours de la 89e cérémonie des Oscars, c’est la pauvre Faye Dunaway qui en a fait les frais. Celle qui a joué le rôle de Bonnie en 1967, dans le mythique film « Bonnie & Clyde », devait annoncer le tant attendu prix du meilleur film. Malheureusement pour elle, elle s’est trompée de vainqueur et a fait gagner le film La La Land au lieu de Moonlight. Peu aidée par son partenaire Warren Beatty, qui semblait un peu confus, elle a fait l’objet de nombreuses moqueries. Pourtant, il semblerait que ce soit lui le coupable: il aurait ouvert la mauvaise enveloppe – celle qui devait consacrer la meilleure actrice, soit Emma Stone. La pauvre actrice et productrice est la première à commettre une telle erreur; une bourde qui nous rappelle étrangement l’élection de Miss Univers 2015

2. La prestation de Justin Timberlake

On vous rassure, la cérémonie n’était pas qu’une succession de moments gênants. Parmi les meilleures séquences, le beau Justin Timberlake a réussi le pari de faire danser tous les spectateurs présents dans la salle. Pas évident de chauffer un tel public, mais le chanteur et acteur a relevé le défi en quelques déhanchés avec son tube Can’t Stop the Feeling. Excellente manière de débuter le show!

3. Kimmel, l’excellent présentateur

Des petites blagues bien placées et des allusions politiques subtiles: le présentateur de cette année a parfaitement incarné son rôle de maître de cérémonie. Une prestation sans faux pas qui a également marqué les esprits. Bien joué Jimmy Kimmel! Il est d’ailleurs revenu avec humour sur le commentaire du président qui avait critiqué Meryl Streep en disant qu’elle était « surfaite ». « Belle robe Meryl, elle est signée Ivanka Trump? », a-t-il commenté avec humour devant l’actrice un tout petit peu gênée. Le maître de cérémonie a même tenté de communiquer avec le nouveau président pendant la soirée en le twittant. Autre moment très drôle: en plein milieu de la soirée, Kimmel a fait entrer un groupe de touristes, visiblement très surpris. Un moment délicieusement hilarant!

4. Les larmes de Viola Davis

Pas de véritable cérémonie des Oscars si personne ne pleure! La belle actrice a remporté l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour sa performance dans Fences de Denzel Washington. Elle a remercié ses collègues, ses amis et surtout sa famille. Viola Davis devient ainsi la première actrice américaine à posséder un Tony Award, un Emmy Award et un Oscar. « Merci à l’Académie. Il y a un lieu où tous ceux qui ont un grand potentiel sont rassemblés et c’est le cimetière. Moi je veux exhumer les histoires de ceux qui ont rêvé et qui n’ont jamais vu ces rêves se concrétiser. Nous sommes la seule profession qui célèbre ce que veut dire vivre sa vie », a -t-elle ajouté…

Plus de people: