Programmé pour la troisième fois à Liège, Art au Centre est un projet visant à revaloriser les vitrines du centre-ville en y intégrant des oeuvres d’art contemporain. Marie Honnay s’est baladée en primeur dans les rues de Liège avec Pauline Salinas, l’une des 5 filles commissaires de l’expo. Zoom sur les moments forts de ce rendez-vous à découvrir jusqu’au 31 août prochain. 

3 bonnes raisons de découvrir Art au Centre

C’est un projet mixte, collectif et ouvert

Pauline Salinas, l’une des 5 commissaires d’Art au Centre, est la preuve vivante que l’art contemporain n’est pas qu’une affaire de mecs. Et si cette parité hommes/femmes au sein des artistes et des commissaires est plutôt le fruit d’un heureux hasard, elle témoigne en tous cas du dynamisme d’une équipe jeune, motivée et très mixte. Au cours de notre balade inaugurale, Pauline nous a fait découvrir la vitrine qu’elle a commissionnée à l’artiste Gabrielle Lerch: une installation poético-ludico-engagée qui nous permet de nous questionner, entre autres, sur notre rapport au corps. 

Ce rendez-vous n’est ni snob, ni élitiste

Parce que les oeuvres occupent des vitrines de magasins inoccupés du centre de Liège, Art au Centre se veut, par essence, un rendez-vous populaire. La force des commissaires est d’avoir réussi à allier choix artistiques engagés et oeuvres funky. Des oeuvres accessibles, même aux simples curieux, pas forcément assidus des galeries, musées et foires d’art contemporain. Coup de coeur pour la vitrine de l’ancien magasin North Sea occupée par deux artistes, dont Ines Claus. Son oeuvre (Chien perdu avec Collier, ci-dessus) a été commissionnée par Marine Candova (cdlt+ Gallery).

C’est l’occasion de découvrir de futures grandes

Si vous prenez le temps de parcourir les 24 vitrines de cette édition d’Art au Centre, vous risquez de craquer pour plusieurs artistes. Certain(es) déjà connus(s) en Belgique et à l’étranger. D’autres à l’aube de leur carrière artistique. L’occasion de faire de nouvelles découvertes et, pourquoi pas, de repérer les artistes que vous aurez envie de suivre ces prochaines années. Nous, on a adoré la vitrine d’Héloïse Colrat dont l’oeuvre tout en finesse cache bien son jeu (on dirait du béton, mais c’est du cristal), mais aussi les photographies énigmatiques de la jeune photographe spadoise Laure Winants

Vous pouvez télécharger le plan et tous les détails sur les oeuvres de cette 3ème édition sur le site d’Art au Centre, un projet à découvrir du 9 juin au 31 août dans les rues de Liège.

Retrouvez l’intégralité de cette séquence sur Vivacité Liège dans l’émission VIVRE ICI, ce mardi 9 juin à 15 heures 40. Marie Honnay et Michel Vincent vous retrouvent pour une prochaine séquence le 23 juin, même heure, même antenne.

Photo cover: Facebook @Art au Centre Liège