Théâtre d’un festival de la photographie en plein air qui draine 400.000 visiteurs chaque été, ce petit village de Bretagne (berceau de la marque de cosmétiques Yves Rocher) est un point de chute obligé pour les fans de belles images et de bons plans nature. Marie Honnay, notre journaliste mode, vous a ramené 6 adresses gorgées de chlorophylle.

Nos 6 hotspots bretons de l’été

Dormir au Manoir

Si vous aimez les lieux qui ont une âme, cette maison d’hôtes installée dans un sublime manoir du 18ème tenu par un duo féminin est un passage obligé. Le Manoir de Tregaray, ce sont des chambres et des suites meublées dans un esprit campagne chic, un parc arboré où il fait bon lézarder, une piscine intérieure planquée dans une jolie serre fleurie et des petits-déj aux bougies super romantiques. La bonne nouvelle: ce petit paradis n’est situé qu’à quelques petites minutes de La Gacilly.

Crier « I love Africa »

L’Afrique a décidément la côte cet été: mode, art, photographie… Les rendez-vous culturels estivaux offrent une vitrine de choix à ce continent bouillonnant. C’est aussi cette thématique qu’a choisi d’explorer le Festival de la photographie de la Gacilly. Comme chaque été, cette série d’expos proposées gratuitement aux quatre coins du village fait cohabiter artistes émergents et valeurs sûres. Parfaitement pensée pour s’intégrer à l’environnement, la scéno de cette édition 2017 contribue au potentiel séduction de l’évènement.

Apéroter au Végétarium Café

Entre deux expos, cette brasserie bio qui fait partie intégrante du groupe Yves Rocher (né à la Gacilly) est un très bon plan. Installé à l’entrée du village dans un ancien moulin, le Végétarium propose une cuisine saine, contemporaine et sans chichi dans un cadre simple et sympa. A noter, chaque jeudi soir à l’heure de l’apéro: les concerts live organisés pendant tout le festival.

Buller à la Grée des Landes

L’éco-hôtel Yves Rocher est un lieu sublime, raffiné et anti-bling qui ferait aimer le green aux plus accros au bitume. Entièrement pensé dans un esprit nature, il propose notamment un spa d’exception. Pendant la durée du festival, vous pouvez booker un soin dans une jolie cabane en bois construite autour d’un cyprès. On a testé (et approuvé) le massage Ciel et Terre : juste fabuleux. Notez que le reste de l’année, la cabane redevient une chambre d’hôtel.

Succomber à la vague verte

Si vous êtes fan de légumes, d’herbes et de plantes rares, de vins bios et de repas en mode nature, Les Jardins Sauvages, la table gastronomique du restaurant la Grée des Landes, mérite le détour. Passionné par ce que la nature du Morbihan a de mieux à offrir, Gilles Le Gallès, le chef, puise dans son potager des trésors qu’il marie à des produits rigoureusement sélectionnés chez les fermiers locaux. Le résultat: une cuisine légère, enlevée et terriblement chic à tester d’urgence.

Faire une parenthèse culture

A une quarantaine de minutes de la Gacilly, Rennes (une ville prise d’assaut par les Parisiens qui viennent s’y installer, lassés du stress de la capitale) ne manque pas d’attrait. Vous pouvez faire une halte au Frac Bretagne, un musée d’art contemporain logé dans un bâtiment à l’architecture qui claque, improviser un moment de shopping (des boutiques comme Maison Corso montrent que la ville ne manque pas de chic) ou encore luncher à La Brasserie de la Paix (place de la République).

Le Festival I Love Africa est à voir jusqu’à la fin du mois de septembre à la Gacilly et deux villages avoisinants.

Plus d’escapades: