Cette semaine, notre journaliste Aurore s’adresse à Théo Francken, secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration.

Le tweet de trop

Ce n’est pas la première fois que les tweets du Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration provoquent la polémique. Cette semaine, Théo Francken s’est attaqué à Médecins sans Frontières, accusant la célèbre ONG d’encourager les migrants à rejoindre l’Europe, en pratiquant des sauvetages en mer… et donc d’être indirectement responsable de l’augmentation du nombre de morts dans la Méditerranée.

On sait, qu’en moyenne, plus de dix personnes meurent tous les jours en tentant la traversée – 3800 morts en 2016.  On songe aux images terribles de ces familles qui essaient tout simplement de sauver leur peau en embarquant sur des bateaux de fortune souvent après avoir donné tout ce qu’elles possédaient à des passeurs. On se souvient du petit Aylan et des centaines d’autres enfants qui ont perdu la vie dans cette mer qui sépare l’enfer d’une terre plus sûre et plus prospère. Alors, que devraient faire les médecins de MSF, monsieur Francken? Laisser ces femmes, ces enfants, ces hommes se noyer, histoire de faire passer à tous les autres, l’envie de venir en Europe ? Le Premier ministre a finalement recadré son Secrétaire d’Etat qui a amorcé une légère courbe rentrante, mais on le sent moyennement convaincu par le travail de l’ONG.

Le témoignage du Dr. Tareq

Sans doute est-il mal informé ? Probablement que, débordé par ses fonctions de Secrétaire d’Etat, il n’a pas le temps de prendre connaissance du formidable boulot effectué par les travailleurs et les bénévoles de MSF – oui, des gens qui travaillent sans salaire! Il ne sait peut-être pas que, parfois, ils effectuent des sauvetages au péril de leur propre vie? Ni que MSF ne se « contente » pas de sauver des  « migrants » en mer, mais aussi de soutenir les médecins des pays en guerre, en envoyant du matériel médical, des médicaments, des conseils techniques… Et en diffusant des témoignages forts, comme celui du Dr. Tareq. Ce merveilleux docteur syrien a trouvé de nombreux tutos sur Youtube pour parfaire son expertise chirurgicale. Monsieur Francken, cette belle expérience devrait vous inspirer: il existe aussi des tutos pour booster son empathie ou pour atténuer son caractère impulsif. Alors, si vous avez quelques minutes à perdre, au lieu de les passer sur Twitter à écrire des âneries en 140 signes, allez plutôt faire un tour sur Youtube (et sur msf.be), ça ne pourra pas nuire à votre connaissance du monde. A condition de choisir les bons mots-clés, évidemment.