Parce qu’elle est complètement obsédée par le rangement, l’organisation, l’optimalisation de l’espace et que le fouillis (le sien, mais aussi le vôtre) est son pire ennemi, la Liégeoise Carine Vanhaekendover a choisi de partager sa science avec les entreprises et les particuliers. Vous déménagez ? Carine vous aide à vous délester avant de faire vos cartons. Votre cave et vos tiroirs débordent ? Elles vous encourage à faire le vide sans état d’âme inutile. Entièrement sur-mesure, ses prestations, vous permettent de choisir la formule la mieux adaptée à vos besoins et à votre budget.

Le coaching en rangement testé pour vous

 

L’état des lieux

La bonne nouvelle, c’est que Carine n’a rien d’une Marie Kondo en puissance. Si certains de ses conseils sont inspirés de ceux la grande papesse du rangement (dont les livres et les vidéos Youtube font un carton planétaire), Carine met un point d’honneur à ne pas vous donner de leçon, ni à vous imposer quoi que ce soit. Si j’ai envie de conserver tous les magazines dans lequels j’ai écrit des articles (oui, ça fait de fameuses piles), c’est OK. Mais si je ressens le besoin de me délester de ça ou d’autres choses, ma coach (formation en PLN à l’appui) m’aide à franchir le pas tout en m’apportant le soutien émotionnel nécessaire pour finaliser la démarche sans verser de larmes.

Du sur-mesure

Je ne suis pas journaliste mode pour rien. Je l’avoue: j’ai pas mal de vêtements. Mais comme je trie et recycle régulièrement ce que je ne porte plus, mon dressing est, disons, de taille normale 😉 Mon problème? Le rangement et l’organisation des piles de pulls, de t-shirts, etc. Si j’ai envie de m’y coller, Carine m’explique comment m’y prendre pour tout organiser au mieux, mais si je préfère déléguer, elle peut tout à fait transformer ma penderie en oeuvre d’art. Tous ses services sont à la carte. C’est moi qui vois.

Le truc en plus

Quelle que soit votre problématique, cette coach déborde d’idées. J’explique à Carine que je vais bientôt installer une armoire vintage vitrée dans ma salle-de-bain. Un bon prétexte, selon moi, pour faire de la place, ne conserver qu’un nombre limité de produits et privilégier les jolis packagings. Pour le reste, Carine suggère de prévoir quelques boîtes, histoire de planquer facilement ce qui doit l’être. Autre truc: jeter systématiquement et sans attendre tout ce qu’on sait d’avance qu’on n’utilisera plus. Une crème à peine entamée, mais qui vous donne des boutons? Poubelle! Même si ça me donne mauvaise conscience.

Retrouvez l’intégralité de cette séquence ce mardi 19 mars 2019 à 15 heures 40 dans Liège Aller Retour sur Vivacité Liège. Prochaine séquence au féminin liégeois, le mardi 2 avril, même heure, même antenne.