Vous avez (re)commencé à cuisinier « pour de vrai ». Même que tout ce que vous préparez est bio et local. Vous avez transformé votre balcon en potager d’herbes, vous soignez la présentation de vos plats et allumez des bougies tous les soirs. Vous créez même vos accords mets/vins et vous vous la pétez en changeant d’huiles et de sels en fonction des plats. Malgré ça, vous avez un petit goût de trop peu. Le grain de folie (et de sel) de vos chefs préférés vous manque. Nous aussi. Du coup, quand ils lancent une formule traiteur, on succombe à leurs petits plats, version take away ou delivery.

Notre bestof du moment à Liège

Le menu rock par Julien

La Cucinella, le resto de Julien Marzano, est l’une de nos cantines chouchoutes à Liège. On est donc ravies (soulagées, comblées, …) que Julien, notre cuisinier rebelle préféré, se soit remis aux fourneaux. Proposé à prix doux (25 €), son menu « take-away » en 3 services va faire fondre les fans de la Cuci. Attendez-vous à des propositions de saison (dont cette divine entrée: asperges vertes, salsa verde et oeuf poché), à savourer sur votre terrasse, la touche très rock de Julien en bonus.  Et après le confinement ? On se dépêchera de réserver une table. Les places risquent d’être chères à la réouverture. Puis, on se damnera pour les spaghetti Vongole de Julien (une tuerie), son incontournable ossobuco ou la daurade et son poulpe grillé. Commandes par message privé via la page Facebook du restaurant (au plus tard à 17 heures la veille du jour souhaité).

La pasta de Fabrizio

Il y a quelques années, Fabrizio Brunello, le chef de Punto e Pasta, est passé sans transition du métier de comptable à celui de cuisinier. Comme il a bien fait. On adore ses pâtes fraiches à base de blé dur importé d’Italie. Pendant le lockdown, Fabrizio régale ses fans (ils sont nombreux) avec une sélection de ses plats bestsellers ou de saison. Le tout livré chez vous. Et après le confinement ? On y retournera pour dévorer une pâte vege ou carnivore ou on filera chez Impasto by Punto & Pasta, un atelier de pâtes fraiches situé à deux pas de sa première enseigne. Fabrizio y propose un choix de penne, ravioli, linguine, papardelle, ses meilleures sauces en bocaux et quelques bouteilles de vin. Commandes : 0470 59 75 24 ou via la page Facebook de Punto e Pasta.

La cuisine saine d’Emmanuelle

Emmanuelle Horion travaillait dans les Ressources Humaines. Elle a changé de vie pour se consacrer à sa passion de toujours. Cuisine Ouverte, le nom de sa petite cantine du midi, est fermée pour l’instant. Alors pendant le confinement, elle propose ses plats légers et sains en version « à manger à la maison. » On aime les propositions light et de saison (des asperges miam!) et les petits desserts frais et printaniers à commander en bonus. Et après le confinement ? On redécouvrira ses plats du jour cuisinés avec amour, à déguster sur la grande table d’hôtes du restaurant. Emmanuelle se fournit chez des commerçants et artisans locaux et propose aussi les cours de cuisine. Commandes : 0498 03 08 83 ou sur la page Facebook de Cuisine Ouverte.

Le terroir façon Daniel

Le confinement n’a pas eu raison de la passion de Daniel Demolin, chef du Danieli, pour les légumes des producteurs locaux. Centrés sur une poignée de plats qui changent toutes les semaines, Daniel propose des pâtes, bien entendu, mais aussi de la volaille agrémenté d’un risotto aux légumes grillés et d’autres variations sur le même thème. Optez pour une proposition à la carte ou un menu livré chez vous par le maestro du bio. On en redemande tellement c’est bon, généreux et délicieusement sincèreEt après le confinement ? On foncera chez Daniel pour dîner face à la cuisine ouverte ou en terrasse. On n’oubliera évidemment pas de se laisser conseiller un vin nature, l’autre dada de ce chef parmi nos préférés en Cité ardente. Commandes : 0479 345100 ou sur la page Facebook du Danieli.

Le dîner cool vu par Jona

Jonathan Servais, le patron du restaurant moment., a profité de cette période de confinement pour se mettre aux fourneaux. Au début du lockdown, avec sa femme Maya, ils ont d’ailleurs fait cadeau de leurs plats au service de maternité d’un hôpital liégeois. La petite carte take-away de Jonas Bro, le nom de ce concept spécial confinement, se décline en mode très cool. On aime le choix d’entrées, plats et desserts aux inspirations d’ailleurs : tacos au poulpe grillé ou Frik-Adele, un plat de viande accompagné de boulgour au citron grillé.  Chaque ingrédient est préparé séparément. il ne vous reste plus qu’à créer le dressage chic, comme une pro. Et après le confinement ? On retrouvera Jona aux fourneaux du moment. C’est donc lui qui cuisinera les plats du resto et les tapas qui accompagnent les cocktails du brutal, le bar situé à l’avant du moment. Commandes (du mercredi au samedi) : 0497 868200 ou sur la page Facebook du moment.

Le take-away Bollywood de Jatinder

Comme il nous manquait le sourire de Jatinter, le proprio de l’enseigne Indian Taste. Son incroyable poulet tandoori aussi, d’ailleurs. Heureusement, il revient avec un service de plats à emporter qui nous plonge illico dans une ambiance Bollywood. Changez votre playlist spotify, allumez pleins de lanternes et laissez le charme agir. Et après le confinement ? On se ruera à nouveau dans ce restaurant où les plats parfumés, l’ambiance chaleureuse et le charme du patron sont autant de raisons de figurer parmi les habitués du lieu. Commandes (du mardi au vendredi pour un enlèvement le jour suivant à l’arrière du resto) : 042359200