Spécialisée dans la boulette revisitée, cette mini-chaîne de restos belge fête déjà ses 5 ans. L’occasion de revenir sur cette success story et, en bonus, de s’en inspirer pour funkiser nos dîners.

Le concept en 4 points forts

Le slow nous inspire

Wim Ballieu, le créateur du concept, et son équipe jouent à fond la carte du slow et du terroir sans oublier de rester une cantine accessible et rapide. La preuve qu’on peut, au resto ou à la maison, miser sur de bons ingrédients et de petits producteurs locaux.

Tout est dans un livre

Présent dans 6 villes en Belgique et aux Pays Bas, le concept surfe sur la vague du resto anti prise-de-tête. Et si, à ce stade, Balls & Glory n’est présent qu’à Bruxelles et pas encore en Wallonie, le livre de recettes que Wim est en passe de sortir en français (lancement prévu en octobre prochain) atteste de l’esprit d’ouverture de l’enseigne.

C’est créatif et régressif

Wim a choisi de donner à ses boulettes une dimension créative. Cette saison, on adore la version carotte & orange, épinards et eau de mer ou poulet tikka masala. Notez qu’elles peuvent toutes être emportées pour les manger à la maison. On termine ce repas régressif en diable par un frisco. Parce que c’est bon d’avoir à nouveau 5 ans.

La déco nous inspire

Dans les 5 restos, la déco est simple, mais tendance (on craque pour l’ambiance scandinave de Leuven, l’esprit cantine d’école d’Anvers ou brasserie industrielle de Bruxelles) avec une foule de notes d’humour qui décoincent l’ambiance. Sans parler des petites attentions « healthy » (l’eau aromatisée et les fruits frais en mode gratuit) qui donnent envie de revenir souvent.

BALLS & GLORY à Bruxelles, c’est un resto juste à côté de la Bourse et un autre rue de Laeken.

Testés et approuvés: