La sublime expo du photographe américain David Lachapelle au Musée des Beaux-Arts de Mons nous a donné envie de filer jusque là.

On en profite pour…

 Croire au paradis

L’expo du photographe David Lachapelle programmée au BAM de Mons jusqu’au 25 février revient sur plusieurs thématiques chères au photographe américain, dont ses images de stars (le premier volet de son travail artistique), sa série inspirée du Déluge de Michel-Ange, ses paysages industriels imaginaires (dont les célèbres station-service perdues au milieu de la jungle) et ses natures mortes aussi baroques que féroces et dénonciatrices de la société de consommation et des aberrations écologiques de notre époque. Mais ce qui mérite vraiment le coup d’oeil, ce sont ses oeuvres actuelles: une sorte de cri d’espoir (oui, un salut est possible!) sous forme d’un plongeon dans une nature tropicale et mystique. A voir aussi: les vidéos making of de certains projets et les clips qu’il a signés pour différents artistes, dont Britney Spears.

Rêver à la belge

Situé dans le centre de Mons, l’hôtel Dream combine déco foklo (chaque chambre et suite et baptisée et décorée en hommage à une tradition ou coutume locale ou du plat pays) et architecture plutôt waw puisque le Dream a investi une ancienne chapelle. Les détails de l’architecture gothique et les vitraux donnent un chouette cachet au lieu. Compte tenu des prix plutôt doux, on vous conseille de booker une suite et un massage au Spa Cinq mondes de l’hôtel qui compte aussi un resto, une brasserie et un espace détente.

Mettre son assiette au vert

Cocotte, c’est le bébé d’un couple qui, en 2014, a décidé de créer une cantine bio, nature et healthy au coeur de Mons. Planquée à l’arrière d’une cour (où l’on peut diner en été), la petite salle à manger est à l’image du concept: conviviale et sans façon. On vous conseille de tester le menu du vendredi et du samedi soir (20 € sans les boissons). Les entrées vege (voire vegan) sont funky et inspirantes. Quant aux plats (deux par soir), ils sont présentés dans de grandes cocottes. Vous remplissez votre assiette vintage et vous en reprenez si vous voulez. Le vin issu de petits producteurs et les desserts maison sont à recommander également.

Près de chez vous: