Si on vous parle de dédoublement de personnalité, vous pensez probablement aux films Split et Fight Club, ou encore à l’histoire de Docteur Jekyll et Mister HydeMais derrière ce trouble inspirant la fiction se cache une réelle pathologie encore trop méconnue et incomprise, qui concernerait tout de même entre 1% et 3% de la population. On vous en dit plus sur le trouble dissociatif de l’identité.

Le TDI, qu’est-ce que c’est?

Le trouble dissociatif de l’identité (TDI), autrefois nommé “trouble de personnalité multiple”, survient généralement durant l’enfance, suite à des moments de stress sévères ou des événements traumatisants. La dissociation de l’identité agit alors comme un mécanisme de protection, afin de permettre à une partie de soi d’oublier ces mauvaises expériences.

Le TDI se caractérise par la présence de deux ou de plusieurs “identités” (aussi appelées “alters“) chez une seule et même personne, qui prennent à tour de rôle possession du comportement du sujet. Chacune de ces personnalités peut avoir un âge, un caractère, un sexe, une façon de parler ou encore une histoire bien différente. Les moments de transition sont rapides, et passent souvent inaperçus pour les personnes extérieures.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olympe 🌙 (@we.are.olympe)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon
Sur ses réseaux sociaux, la jeune Olympe cherche à informer et à démystifier les pathologies mentales, et notamment les TDI dont elle est elle-même atteinte. Elle nous livre son quotidien avec les 13 alters (ceux dont elle a conscience) qui cohabitent en elle. L’un de ses alters, qui porte à lui seul presque tous les souvenirs traumatiques de l’enfance, aurait tenté de mettre fin à leurs jours. Olympe rappelle dès lors que souffrir de TDI n’est pas dangereux pour les autres, mais peut s’avérer dangereux pour soi-même.

Comment savoir que nous sommes atteinte de TDI?

Certains éléments peuvent indiquer que vous souffrez de TDI.

  • Des expériences de déréalisation/dépersonnalisation: sentiment d’être un robot, de vivre dans un rêve, de ne pas se reconnaitre, sentiment de soi séparé en plusieurs parties distinctes.
  • Des symptômes d’intrusion: des pensées, images, sons, ou voix se manifestent.
  • Des absences et des pertes de mémoire importantes: oubli des souvenirs d’enfance ou même d’activités réalisées la veille.
  • De la dépression, des changements d’humeur, de l’anxiété, des crises de panique ou des pensées suicidaires peuvent également apparaître.

Que faire?

Une première consultation chez un médecin peut permettre de s’assurer que les symptômes ne sont pas d’origine médicale telle qu’une lésion cérébrale, des médicaments, une privation de sommeil ou une consommation de drogues. Un rendez-vous avec un expert plus spécialisé peut aider à poser des mots sur la maladie. Il existe ensuite différents types de traitements qui peuvent aider à vivre avec le TDI: une psychothérapie au long cours, et un traitement médicamenteux en cas de dépression et/ou d’anxiété comorbides.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olympe 🌙 (@we.are.olympe)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

+ DE SUJETS SANTÉ: