La tendance du « gluten free » est plus que jamais en vogue. Pourtant, ce régime particulier pourrait être plus mauvais que bénéfique pour votre santé… On vous explique.

Depuis quelques années, une multitude de régimes sans gluten est apparue, au point que même les personnes tolérantes au gluten les adoptent. Les créateurs de ces régimes donnent le mauvais rôle à ce mélange de protéines, assurant qu’il crée des risques cardio-vasculaires, voire qu’il influerait sur la prise de poids. Les people et influenceurs 2.0 ont emboîté le pas à la tendance et prônent ce nouveau mode alimentaire sans modération sur les réseaux.

Le hic? Selon une étude tout récente menée aux Etats-Unis par des experts des Universités d’Harvard et de Columbia et publiée par The Independent, le fait d’opter pour un régime sans gluten sans y être intolérante pourrait être dangereux pour votre santé.

Ce que disent les experts

Selon ces experts américains, si vous ne consommez pas du tout de blé, d’orge et de seigle, vous vous exposez à de grands risques de santé. Dans leur étude, ceux-ci insistent sur le fait que les régimes sans gluten ne devraient pas être recommandés aux personnes tolérantes et en bonne santé qui voudraient éviter des maladies cardiaques. Pour arriver à leurs conclusions, ils ont analysé les données de santé de 100 000 personnes, n’ayant pas d’antécédents de maladies coronariennes, et ayant accepté de participer à l’étude. Ceux-ci ont également dû répondre à un questionnaire sur les idées reçues à propos des risques de maladies cardio-vasculaires à cause de la consommation de gluten.

Les chercheurs en ont conclu qu’il n’y avait pas de lien entre la consommation normale ou abondante de gluten et le risque de maladies cardiaques. Les participants qui consommaient du gluten à une moyenne supérieure aux autres absorbaient donc plus de blé complet, et les chercheurs en ont conclut que « l’apport en céréales complètes se trouve être inversement proportionné au risque de maladie coronarienne et à la mortalité cardiovasculaire ». Surprenant!

Et pour les vrais intolérants?

L’allergie au gluten est provoquée par une maladie auto-immune, la maladie coeliaque. Le gluten rend, pour les personnes intolérantes, la digestion difficile car il produit une réaction intestinale qui ne permet pas à l’organisme d’absorber les aliments nécessaires, provoquant des ballonnements, la diarrhée ou la nausée. Que les symptômes soient légers ou graves, ceux-ci doivent évidemment adopter un régime sans gluten à vie, en le remplaçant par d’autres aliments, étant donné que d’autres options n’existent pas. Les intolérants au gluten sont rares: il n’y aurait environ que 1% de la population touché.

Mangez comme avant

Si vous n’avez pas encore succombé à cette tendance food, ne changez rien à votre alimentation. Gardez une alimentation saine et variée. Le gluten n’est pas votre ennemi, il pourrait même vous éviter des maladies graves.

En plus de cela, les aliments dits « sans gluten », sont constitués de beaucoup plus de sucre ou de matières grasses, en recours au manque de gluten. Si vous n’avez pas de problèmes de santé, ne vous en créez pas!

Plus de recherches scientifiques: