Home Bien-être Santé Manger sain selon Pascale Naessens
Manger sain selon Pascale Naessens

Pascale Naessens, la foodista belge gourou de l'alimentation saine et naturelle, vous livre 5 clés de sa méthode qui cartonne.

Adpete de l'alimentation saine et naturelle, Pascale Naessens vous explique 5 principes de sa méthode qui cartonne.

AU DESSERT, LA GOURMANDISE EST TOUT UN ART

Un petit dessert de temps en temps ne peut pas faire de tort. Au contraire, c’est une nourriture pour l’âme. Ne cherchez pas à prendre un dessert sain, ce serait vous mentir à vous-même. Les desserts sont, par définition, l’antithèse de la cuisine saine. Si vous craquez, profitez-en à fond et, surtout, bannissez les alternatives «light». Elles ne comblent jamais ni l’esprit ni le corps et font, par conséquent, persister l’envie. Il n’est pas nécessaire d’engloutir de grosses parts, bien au contraire. Donnez à votre dessert la place qui lui revient: un extra, un moment exceptionnel pour une occasion particulière. Vous l’apprécierez davantage. La règle: 70/80 % d’alimentation de base et 20/30 % d’alimentation de confort.

EN-CAS OU PAS? 

Mes en-cas préférés sont les noix et les fruits secs. Un fruit frais, de petits morceaux de légumes ou un yaourt non sucré sont également permis. Mais veillez à ne prendre un en-cas que pour combler une faim réelle, pas pour soigner un vague à l’âme. Sachez que l’estomac et l’intestin grêle se nettoient eux-mêmes, mais uniquement lorsque la digestion est terminée. Si vous mangez constamment, vous ne leur donnez aucune chance d’être propres.

ET LES BOISSONS DANS TOUT ÇA? 

Buvez dès que avez soif, mais buvez principalement de l’eau plate, c’est de loin la boisson la plus saine pour l’être humain. Dans ma méthode, je préconise de prendre un petit-déjeuner fruité. L'avantage, est qu’il apporte déjà beaucoup de liquide via le jus des fruits. Mes autres boissons favorites sont les infusions (extraites de plantes et de fruits) et toutes les variantes de thé vert, aussi délicieuses que bénéfiques pour la santé. L’eau, le thé et un verre de vin de temps en temps, voilà ce que je bois. Évitez les sodas mêmes s’ils sont sucrés avec un édulcorant.

QUE PENSER DE L’ALCOOL?

À petites doses, le vin n’est pas dommageable pour le foie, qui est capable de supporter de l’alcool. Le problème réside dans la quantité car les enzymes présentes dans le foie ne peuvent pas en traiter beaucoup à la fois. Des études démontrent que la consommation limitée d’alcool a un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires.
 
Le vin rouge présente en outre l’avantage de contenir des polyphénols. Boire raisonnablement peut être bénéfique, mais boire plus que ce que le foie peut traiter annule ces aspects positifs. En trop grande quantité, l’alcool devient toxique et terriblement destructeur pourla santé. Offrez-vous donc un ou deux verres d’alcool par jour, de préférence du vin rouge de bonne qualité. Vous profiterez ainsi de ses effets agréables pour votre santé et votre vie sociale.

PAS LE TEMPS?

Ma cuisine est très simple, facile et rapide à préparer. Ce qui demande le plus de temps, ce sont les courses, car j’utilise des ingrédients frais et naturels. Que l’on considère les courses comme une perte de temps me désole. Cela signifie ne pas accorder d’importance à la manière de se nourrir, ne pas se rendre compte de l’impact d’une bonne alimentation sur la santé. Comme je le dis souvent, je n’oblige personne à manger sainement. Il faut le faire pour soi, pour se sentir mieux. Si vous n’en n’êtes pas convaincu, vous trouverez tout fastidieux, faire les courses comme préparer les repas. Bien manger commence par avoir de l’amour et du respect pour soi-même.
 
Pascale Naessens, supplément GAEL
 
Envie de tester la méthode de Pascale Naessens? Avec votre magazine de janvier, GAEL vous offre un supplément exceptionnel “Cuisine Nature” incluant une semaine de menus et une série de conseils et d’astuces de la foodista. LE guide pour démarrer l'année du bon pied!