Enfant, vous les détestiez. Mais il se pourrait bien qu’au-delà de ses bienfaits santé, le chou de Bruxelles influe sur votre bien-être psychologique!

Partenaire santé

Selon une étude écossaise, il semblerait qu’en plus de leur bon impact sur la santé, les choux de Bruxelles agiraient également sur le cerveau. Explication: ces petits légumes libèrent des acides qui, une fois ingérés, envoient des signaux positifs au cerveau. Ces signaux, reçus fréquemment, diminueraient même le risque de troubles psychologiques. Les intégrer dans nos menus toutes les semaines réduirait donc considérablement le risque de développer une maladie neurologique.

Le Kalette, un légume hybride

Une variante intéressante (et plutôt surprenante) du chou de Bruxelles est apparue il a peu de temps sur le marché du légume belge: le Kalette.

Ce petit légume traficoté est un croisement entre le chou Kale et notre bon vieux chou de Bruxelles, tous les deux très réputés pour leur apport énorme en bons nutriments et en minéraux… Le parfait équilibre entre le goût complexe du chou bruxellois et celui du chou Kale plutôt « noisetté ». Plus d’excuse pour ne pas choux-chouter votre santé!

À lire aussi: