Moins de plastique, plus de vélo, des lingettes réutilisables… On a l’impression que nos contributions individuelles sont une goutte d’eau dans l’océan. Mais l’océan, justement, il en dit quoi ? Avec ce plan en 10 étapes du spécialiste climatique Pieter Boussemaere, découvrez en un coup d’oeil comment vous pouvez contribuer individuellement et très concrètement aux objectifs climatiques.

Pourquoi prendre le train s’il y a finalement encore tellement de voitures sur les routes? Et pourquoi cesser de manger de la viande alors que les animaux sont tués de toute façon? Sous une forme ou une autre, on se pose la question : ai-je une quelconque influence? Ma contribution a-t-elle du sens ? Le plan d’un expert pour faire réellement la différence.

01

INFORMEZ-VOUS

Peut-être que l’actu sur le climat vous ennuie et que vous préférez regarder Netflix, mais tant que vous serez dans l’ignorance, vous ne ressentirez pas le besoin d’agir. Il est important de bien comprendre pourquoi nous devons rester en deçà de la dangereuse barre des 2 degrés, point de basculement à partir duquel se déclenchent des processus qui rendent le réchauffement climatique irréversible.

02

PARLEZ-EN

Malgré une certaine attention des médias, la question du climat n’est pas un sujet de conversation quotidien. Rompre ce silence autour du climat est considéré comme un levier d’action individuel important par les scientifiques. Si vous vendez votre voiture et passez au covoiturage, vous en parlerez à coup sûr à votre famille, vos amis, qui y penseront à leur tour. Parlez à vos contacts, votre entourage. Soulignez les solutions positives. Mais essayez d’éviter les conflits, qui ne mènent à rien.

03

MONTREZ VOTRE IMPLICATION

Le nœud de la solution climatique est simple : une électricité faible en carbone. Votez pour des politiciens qui s’en préoccupent, participez à des actions et allez aux séances d’information sur l’énergie, afin que votre commune sente que ses habitants prennent la question au sérieux.

04

CHOISISSEZ BIEN VOTRE ÉLECTRICITÉ

Vérifiez quel fournisseur fournit réellement de l’énergie verte (par ici). Si possible, produisez votre propre courant avec des panneaux solaires.

05

SOYEZ AUSSI ÉCONOME QUE POSSIBLE EN ÉLECTRICITÉ

Remplacez toutes vos ampoules à incandescence et halogènes par de l’éclairage LED. C’est un investissement que vous récupérerez en 1 à 3 ans, car les lampes LED sont 85 % plus économiques. Vous achetez un nouveau congélateur, machine à laver ou sèche-linge ? Choisissez toujours un appareil portant le label énergétique A+++. Faites réparer vos vieux appareils ou donnez-les.

06

OPTEZ POUR LE MOTEUR ADÉQUAT

Optez d’abord pour le vélo, puis pour les transports publics et enfin pour un véhicule électrique. Une voiture au combustible fossile perd la majeure partie de son énergie en chaleur et en friction, et seulement 14 à 30 % de cette énergie est utilisée pour la conduite elle-même. Avec un moteur électrique, 80 % de l’énergie produite est utilisée pour rouler.

07

VOLEZ RESPONSABLE

Limitez vos voyages en avion. Si vous ne pouvez pas faire autrement, optez pour une compagnie qui utilise des avions économes en énergie.

08

ISOLEZ VOTRE LOGEMENT

L’isolation est très importante pour rendre votre maison climatiquement neutre. Pas à pas, préparez votre maison pour le futur. Si possible, choisissez un chauffage au sol ou mural, ou des radiateurs à basse température.

09

CHAUFFEZ MALIN

Si possible, faites raccorder votre maison à un réseau de chaleur ou optez pour une pompe à chaleur. Un chauffe-eau solaire prend en charge 60 à 80 % de votre eau.

10

DIMINUEZ VOTRE CONSO DE BŒUF ET D’AGNEAU

Les aliments d’origine végétale, comme les légumineuses et les céréales, ont moins d’impact sur l’environnement. De tous les types de viande, le bœuf et l’agneau sont les plus nocifs pour le climat.

Retrouvez cet article en intégralité ainsi qu’un tas d’autres astuces durables dans notre GAEL spécial green de février.

+ de sujets durables