L’autohypnose pourrait nous aider à reprendre le pouvoir sur notre mental. Une aubaine pour les stressées que nous sommes. Marie Honnay a testé le concept à Liège avec Joséphine Rodriguez, consultante RH et psychothérapeute.

L’hypnose utilisée à des fins thérapeutiques, on connait. Mais que diriez-vous d’exploiter vous même cette technique pour mieux gérer votre mental? Mix d’hypnose, de méditation, de relaxation et d’exercices de respiration, la méthode développée par la psychothérapeute liégeoise Joséphine Rodriguez permettrait de booster la confiance en soi, de mieux gérer le stress, de prévenir le burnout, d’améliorer le sommeil, etc. Bref, tout ce dont on a besoin pour détoxifier notre cerveau pollué par trop de stimuli digitaux dus à l’abus de tablettes, etc.

L’autohypnose, on a testé

L’atelier se pratique en groupe, à raison d’une séance de 2 heures, un mercredi par mois. L’idée est d’entrainer votre cerveau par le biais d’exercices, puis de les reproduire à la maison, au bureau ou dans la voiture. La séance se passe en douceur, sans pression aucune. La priorité est donnée à la relaxation et au recentrage. Une sorte de « massage mental » qui procure un réel bien-être. Ce bel outil de développement personnel est une sorte de cadeau qu’on s’offre à soi-même et qui, lorsque c’est nécessaire, peut même solutionner de vrais problèmes de fond comme les dépendances. Oubliez donc tout ce que vous savez/croyez savoir sur l’hypnose « show business ». Cette pratique se rapproche davantage de la pleine conscience que de l’hyponse « pur jus ».

Les initiations à l’hypnose de Joséphine Rodriguez se donnent une fois par mois dans la région de Liège. Infos et inscriptions sur le site de la thérapeute.

Retrouvez la prochaine chronique au féminin liégeois de Marie le 7 novembre, à 15h40 dans Liège Aller Retour sur Vivacité.