Rompre avec quelqu’un c’est aussi se séparer de sa famille. Comment gérer la rupture avec les beaux-parents après des années de relation?

Vous avez appris à les connaître pendant plusieurs mois voire années. Vous avez été leur invitée aux repas de famille, aux baptêmes des nombreuses petites nièces ou au mariage du cousin Alphonse et, du jour au lendemain vous devez démêler tous ces liens que vous avez peiné à construire. En plus d’avoir perdu votre partenaire, vous devez faire le deuil de sa famille, du moins si vous vous entendiez bien avec… Comment gérer la rupture avec ses beaux-parents ?

Comment vivez-vous votre rupture? 7 signes qui prouvent que vous avez tourné la page!

01

Prendre du recul

Tout dépend bien entendu de la raison pour laquelle vous vous séparez et de la manière dont vous avez géré la rupture. Une séparation houleuse pleine de rancunes ne vous donnera pas spécialement envie d’entretenir une relation avec votre belle-famille. Avant de décider si oui ou non vous souhaitez garder contact avec votre belle-maman ou tout autre membre de sa famille, prenez du recul. Faites d’abord le deuil et réfléchissez à vos envies : voulez-vous vraiment garder contact avec elle par sincère amitié ou souhaitez-vous uniquement entretenir cette relation pour faire jalouser votre ancien partenaire ? Parfois on veut aussi maintenir ce contact car c’est le dernier trait d’union qui nous uni à cet ancien partenaire. Dans ce cas, il vaut mieux couper les ponts quitte à reprendre contact avec eux d’ici quelques mois, si vous le souhaitez vraiment (et pour les bonnes raisons cette fois).

02

Prendre conscience des conséquences

Mettez vous bien en tête que garder vos beaux-parents dans votre vie c’est aussi revoir toutes les photos de famille sur Facebook et éventuellement apercevoir la nouvelle conquête de votre partenaire… Êtes vous vraiment prêt(e) pour ça ? Si vous sentez que c’est encore trop frais que vous n’avez pas encore tourné la page, désabonnez-vous de leur publications sur les réseaux sociaux, du moins pendant quelques temps.

03

Respecter la décision de l’autre

Même si votre ancien partenaire n’a pas son mot à dire sur les personnes qui doivent faire partie de votre vie, parlez lui de votre volonté de garder contact avec ses parents, par respect. Votre rupture a elle aussi marqué son quotidien et il/elle doit être au courant de la relation que vous entretenez ou souhaitez entretenir avec ses parents. Respectez sa décision s’il/elle n’est pas très motivé(e) à l’idée que sa mère et vous alliez boire un café tous les jeudis après le boulot…

04

Fixer des limite

Vous revoyez votre belle-famille et votre ex n’a rien à redire sur le sujet? Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes… à condition d’imposer certaines limites. Mettez les choses au clair avec vos beaux-parents ou beaux-frères/belles-soeurs, avant de les revoir: vous n’avez pas spécialement envie de tout savoir sur la nouvelle vie de votre ex et vous ne les revoyez pas pour recoller les morceaux avec. Cela vous permettra de fixer vos limites et de respecter l’intimité de votre ancien partenaire.

SUR LE MÊME SUJET: