Si l’image que vous renvoyez dans le miroir vous convient, comment se fait-il que vous vous trouviez moins belle en photo? Il y a une raison simple à cela.

Miroir, dis moi que je suis la plus belle

Vous ne vous trouvez pas jolie sur la dernière photo de vous postée sur Facebook? C’est un phénomène cognitif naturel, et c’est probablement ce que Robert Jazonc a appelé «l’effet de simple exposition»: une théorie qui affirme que nous répondons positivement aux images auxquelles nous sommes habitués. Autrement dit, plus nous sommes exposés à un stimulus, plus il est probable que nous l’apprécions. La différence entre le miroir et la photo vient tout simplement du fait que lorsque l’on se regarde dans le miroir, on voit une image qui nous reflète directement, ce qu’une photo ne renvoie pas.

Plus nous sommes exposés à un stimulus, plus il est probable que nous l’apprécions.

Que l’on se brosse les dents ou que l’on se lave les mains face à un miroir,  l’image à laquelle on est confrontés nous est totalement coutumière, dans un angle familier et surtout, un regard qui nous est propre. La photo quant à elle est prise par quelqu’un d’extérieur à nous-mêmes, dans un angle différent, une lumière particulière… Et surtout, on n’y est pas habitués: elle renvoie une image de nous totalement neuve, et notre cerveau aura par conséquent du mal à s’y faire et à l’apprécier.

Pensez-y la prochaine fois que vous croiserez votre reflet: l’essentiel est d’être belle à vos yeux, le reste importe peu. 😉

PLUS D’ARTICLES PSYCHO: