Vous connaissez le « lovebombing »? Cette nouvelle tendance née sur les sites de rencontre a pour but de rendre l’amant complètement dépendant avant de se volatiliser…

Vous venez de rencontrer le mec parfait sur Tinder. Beau, gentil, intelligent, drôle. Le premier rendez-vous se passe bien, vous décidez de vous revoir. Sauf que là, les choses se précipitent, il vous présente à ses parents, vous ouvre son coeur en 2/2 et finit par vous dire combien il vous aime au bout d’une semaine. Faites attention, vous êtes peut-être victime de « lovebombing ».

« C’est la première fois que je ressens ça »

Tout d’abord, il faut préciser que ce phénomène est aussi bien féminin que masculin. On vous arrête tout de suite, hors de question de tout mettre sur le dos des garçons! Mais du coup, comment savoir si on est victime de lovebombing? Voici quelques petits indices.

« Lovebombing » veut littéralement dire « bombardement amoureux ». Ce qui signifie que votre nouveau partenaire vous couvre anormalement d’amour dès les premiers instants de votre relation. Un début d’histoire digne d’un film de Disney avec feu d’artifice et tout le tralala.

Rêve qui vire au cauchemar

Au début, tout va pour le mieux dans le meilleur de monde. Sauf qu’à bien y réfléchir, votre Jules ne s’intéresse pas sincèrement à vous, à ce que vous aimez, qui vous fréquentez. Tout ce qui l’intéresse, c’est de flatter son ego et surtout, vous rendre dépendante au possible. Une fois sa mission accomplie, le lovebomber vous lâche sans demander son reste et disparaît aussi vite qu’il est apparu. Après vous avoir bloqué sur les réseaux sociaux, il arrête simplement de vous donner des nouvelles et vous n’existez plus à ses yeux. Adieu.

Attention aux conséquences

Si cela ressemble juste être une situation très triste à première vue, les dégâts d’un lovebombing peuvent être graves et plonger celui ou celle qui en est victime dans un état semi-dépressif. Ce comportement s’applique fréquemment aux pervers(es) narcissiques en besoin maladif de reconnaissance.

Attention, rien ne sert de devenir paranoïaque et de se priver de futures belles histoires. Soyez juste prudente et n’oubliez pas que « tout vient à point à qui sait attendre ».

Plus de conseils love: