Home Bien-être Psycho Bonheur: 11 attitudes à adopter
Bonheur: 11 attitudes à adopter

11 attitudes probonheur à adopter d'urgence!

Trois sages modernes, Matthieu Ricard, moine bouddhiste, Christophe André, psychiatre altruiste et Alexandre Jollien, philosophe zen, nous livrent leurs conseils pour être en phase avec le bonheur.

Parce que des pratiques simples peuvent avoir un impact étonnant sur notre mieux-être, voici onze attitudes probonheur inspirées de Trois amis en quête de sagesse, la bible de nos trois sages. À adopter sans plus attendre.

1. La douche de gratitude

À chaque succès obtenu et à chaque petit bonheur, se demander quelle est la part des autres, en quoi ils sont intervenus. On s’aperçoit vite qu’on est entouré de sources d’aide et d’affection! Loin de nous affaiblir, devoir aux autres une partie de ce que l’on vit nous renforce. Ne croire qu’en ses propres forces et capacités est épuisant. 

2. S’immerger dans la nature

Prendre le temps d’une marche dans un parc, dans les bois, le long d’un canal…, ou simplement lever le nez et observer le ciel. Et apprécier le sentiment de plénitude qui nous traverse.

3. S’auto-observer

Tenir un journal quotidien où on établit le lien entre les événements survenus et ce qu’ils ont engendré en nous comme émotions, pensées et comportements. Autrement dit, mettre des mots sur nos états d’âme et identifier leurs causes et leurs répercussions. Cette mise à distance permet de réguler notre équilibre intérieur. On éteint mieux une étincelle qu’un feu de forêt. 

4. Aller vers les autres

Plus on souffre, plus on risque de se replier sur soi-même. «Dans la bulle de l’ego, ça sent le renfermé.» La plénitude passe par l’ouverture aux autres et au monde, ce peut être au départ par de tout petits gestes.

5. Décider chaque matin

Au lever, d’au moins un geste altruiste que nous accomplirons dans la journée. S’interroger comme le faisait Nietzsche: «À qui pourrais-je faire du bien aujourd’hui?»

6. Honorer notre corps comme un enfant qui nous est confié

Nous n’en sommes que locataires. Consacrons du temps chaque jour pour en prendre soin comme on entretient sa maison.

7. Être respectueux avec soi comme on l’est avec notre meilleur ami

Quand un ami vit un échec, on l’aide: «Voyons ce qui s’est passé…» Cette autocompassion est le préalable à l’ouverture aux autres.

8. Écouter sa souffrance et la respecter avec bienveillance

Elle a un message à nous transmettre. Tenter de comprendre ce que cette douleur nous raconte de nous-mêmes.

9. Faire la diète des mots

S’accorder régulièrement des cures de silence, arrêter le bavardage inutile, la communication et l’agitation tous azimuts. Les mots sont parfois lourds de conséquence. Quand on pratique ces retraites, on prend goût à la vraie parole et on augmente ses capacités d’écoute.

10. Créer un dossier RAF (rien à foutre)

Et y glisser les idées négatives qui nous turlupinent, les scénarios catastrophes, les vexations, les malentendus, les fantasmes… Et oublier ces pensées poison qui plombent notre esprit.

11. Faire notre ménage intérieur

Coucher sur le papier, une fois pour toutes, nos travers, nos défauts, nos erreurs, notre part noire. Et nous libérer du passé.

Pour plus de conseils bien-être plein de sagesse, rendez-vous dans le GAEL du mois de mars!

Pour plus de zenitude