Home Bien-être Psycho 7 signes que vous êtes workaholic

7 signes que vous êtes workaholic

7 signes que vous êtes workaholic

Une enquête montre les conséquences de la dépendance au travail sur notre bien-être psychologique et affectif.

 

Vous faites sans cesse des heures supplémentaires parce que vous prenez votre travail plus qu’à cœur? Prenez donc un moment pour penser à vous; une recherche a récemment montré qu’une implication trop grande dans le travail était à l’origine de problèmes affectifs profonds.

Les workaholics –ou les bourreaux de travail– courrent 2 à 3 fois plus de risques de développer des troubles mentaux, selon le professeur norvégien Cecilie Schou Andreassen.

«Le fait que vous preniez votre travail tant au sérieux est la cause de problèmes affectifs profonds» dit l’enquête. Elle montre aussi que les workaholics présentent des symptômes psychiatriques plus importants par rapport aux personnes qui ont une gestion plus sereine de leur travail. En outre, les bourreaux de travail souffrent en général davantage de troubles de déficit de l’attention et d’hyperactivité (TDAH) et sont plus susceptibles de contracter la dépression.

7 CARACTERISTIQUES:

  • Vous pensez souvent à la manière dont vous pourriez sacrifier du temps libre pour travailler davantage.
  • Vous passez plus de temps au travail que ce que vous prévoyez.
  • Vous travailler pour oublier un sentiment de culpabilité ou des pensées dépressives.
  • Votre entourage vous conseille régulièrement de travailler moins.
  • Vous stressez si des circonstances particulières vous empêchent de travailler.
  • Les hobbies et autres loisirs ne viennent qu’en deuxième ou troisième place dans votre planning: le travail est votre priorité.
  • Le travail excessif a un impact négatif sur votre santé.

Vous vous reconnaissez dans quatre de ces caractéristiques ou plus? Vous risquez fortement de présenter une réelle dépendance au travail. Pour commencer à lacher prise step by step, lisez nos conseils pour un meilleur équilibre travail/vie privée et pour déconnecter loin du boulot. Inspirez-vous également des conseils de notre GAEL Guest Ophélie Fontana pour changer de rythme et débrancher.

PLUS DE CONSEILS PSYCHO: