Home Bien-être Les poils incarnés en question
Les poils incarnés en question

Les poils incarnés sont la plaie de vos épilations hebdomadaires? Découvrez-en les causes, les techniques pour s’en prévenir et les moyens de les soigner.

Si nous vous avions déjà parlé de toutes les méthodes d’épilation, nous n’avons pas abordé une de leurs conséquences: les poils incarnés. Nous les subissons presque toutes (si pas, vous êtes chanceuse), ces petites rougeurs, pourtant bien douloureuses qui peuvent laisser de vilaines cicatrices. Mais à quoi sont-elles dues, comment les éviter et comment les soigner?

POIL INCARNÉ: CAUSE

Le poil incarné est un poil qui est coincé sous la peau. Il n’arrive pas à la traverser et pousse alors en dessous, laissant apparaître boutons et rougeurs. Le poil incarné peut arriver dès qu’il y a repousse de poil et surtout sur les zones épilées.

Ces poils sous-cutanés, inesthétiques et douloureux, ne sont pas si bénins que ça: ils peuvent se transformer en inflammations, voire en infections. Les peaux épaisses et aux poils frisés dits « en tire bouchon » sont plus à risque. Les poils frisés car ils ont du mal à suivre une trajectoire de pousse rectiligne, et les peaux épaisses car elles seront dures à transpercer pour le poil.

L’épilateur électrique et la cire réduisent petit à petit l’épaisseur du poil, il lui est donc plus difficile de transpercer la peau. Le rasoir quant à lui peut couper le poil en biais, il pousse alors également sous la peau. Il n’y a donc pas de solution idéale, si ce n’est l’épilation au laser, mais qui a aussi des effets secondaires… et surtout un certain prix.

LES ÉVITER

Pour éviter ces poils sous-cutanés, veillez à toujours avoir les mains propres lorsque vous chipotez à votre peau. Dans la même idée, pensez à nettoyer vos outils d’épilation pour éviter les bactéries.

Dans votre routine beauté, effectuez un gommage une fois par semaine pour enlever les peaux mortes et affiner la peau. Si vous constatez que c’est une technique bien précise d’épilation qui vous cause des poils incarnés, changez de méthode. Il en existe suffisamment pour pouvoir varier.

En plus du gommage, hydratez votre corps pour qu’il conserve l’élasticité de sa peau, ce qui la rend plus facile à transpercer pour le poil. Mais attention, n’obstruez pas non plus vos pores avec des soins hydratants trop riches.

LES SOIGNER

Le but n’est pas de laisser de cicatrices, on oublie donc cette vilaine manie d’essayer de retirer le poil incarné avec ses doigts ou une pince à épiler!

Il faut laisser sortir le poil en désinfectant la peau à la zone concernée, puis en appliquant un soin à l’argile ou une noisette de dentifrice qui assèchera la plaie. Exfoliez ensuite tous les jours la zone du bouton et le poil finira par sortir de lui-même. Ou tout simplement, il finira par se détruire, arrivant à terme de son cycle de vie.

Si le problème perdure, ou que vous sentez un kyste se former, allez chez votre dermatologue qui utilisera une aiguille stérile pour vous en débarrasser en toute sécurité!

PROTÉGER SA PEAU: